Front National Hérault
France Jamet, Gilbert Collard, Gérard Prato et Julien Sanchez. Crédit : Lengadoc Info

Hérault. Semaine de rentrée pour le Front National

16/09/2016 – 19h45 Montpellier (Lengadoc Info) – Alors que les militants du Front National seront ce week-end à Fréjus pour l’université d’été du parti, la fédération de l’Hérault a fait sa rentrée dimanche dernier à Saint-Nazaire-de-Pezan.

p1120056
Crédit : Lengadoc Info


Une rentrée du Front National tournée vers 2017


Ils étaient près de quatre cent cinquante à s’être déplacés pour la journée de rentrée de la fédération FN de l’Hérault ce dimanche 11 septembre dans une manade à proximité de Lunel, l’occasion de « mettre à l’honneur la tradition taurine de la Camargue ». Aux côtés de Gérard Prato, conseiller régional et secrétaire départemental de l’Hérault et de France Jamet, présidente du groupe FN/RBM à la région Occitanie, le député Gilbert Collard et le maire de Beaucaire, Julien Sanchez, sont venus du Gard pour apporter leur soutien à une fédération qui aujourd’hui connait un important développement. Avec près de 3 000 adhérents (selon Gérard Prato), la fédération de l’Hérault fait partie des plus importantes fédérations du Front National et est la première fédération départementale de l’Hérault tous partis confondus. 

Une rentrée importante pour la fédération de l’Hérault à quelques mois des élections présidentielles et législatives. Des législatives qui pourraient d’ailleurs voir l’élection de plusieurs députés étiquetés FN dans le département, une première depuis 1986. Si pour le moment aucun candidat n’a été investi, Gérard Prato déclare que les candidatures seront officialisées en décembre ou janvier.

Front National Hérault
Julia Plane, Gérard Prato, Gilbert Collard et Julien Sanchez à la manade Rebuffat. Crédit : Lengadoc Info


En attendant ces investitures, c’est aujourd’hui la campagne présidentielle qui accapare les esprits. « Ça y est, on est maintenant dans le coup d’envoi de la campagne des présidentielles » annonce Gilbert Collard avant d’ajouter que « Marine Le Pen entre maintenant dans la campagne mais elle y entre en ne voulant pas se prêter à l’hystérie médiatique, son but c’est d’être au-dessus des phrases, au-dessus des petites querelles de mots. L’homme ou la femme qui doit incarner la présidence de la république ne doit pas se livrer au petit jeu médiatique. Une élection présidentielle elle n’est pas orchestrée par monsieur Ruquier ». « Nous avons un projet abouti, nous avons une présidente qui est déterminée et que nous avons clairement définie, nous n’avons pas de problème d’écurie, nous n’avons pas de problème sur le programme » rajoute France Jamet en faisant un clin d’œil aux tensions que connaissent actuellement Les Républicains et le Parti Socialiste avec l’organisation de leurs primaires.


Une rentrée également pour les collectifs du Front National


La rentrée du Front National dans l’Hérault c’est aussi la rentrée de ses collectifs thématiques. Ainsi, ce mercredi 14 septembre, la section héraultaise du collectif Racine faisait également sa rentrée avec une conférence de presse à Montpellier. L’occasion pour Gilles Ardinat, conseiller régional et secrétaire départemental du collectif Racine mais également professeur agrégé, de présenter les membres de son équipe qui travaillent avec lui sur les questions liées à l’éducation nationale ainsi que les activités du collectif. « On a lancé deux groupes de travail, l’un animé par Nicole Mina (conseillère régionale) sur le collège unique et l’autre animé par Loïc Teyssier (professeur en lycée professionnel) sur le bac professionnel » présente Gilles Ardinat. Des ateliers qui au niveau national devront permettre au collectif Racine de présenter une liste de « 100 propositions pour l’école et l’université » pour le programme présidentiel de Marine Le Pen.

p1120187
Loïc Tessyer, Josette Gazu, Gilles Ardinat et Nicole Mina. Crédit : FN 34


Au niveau local, Gilles Ardinat est revenu sur les différentes affaires qui ont opposé le Front National à la présidente de la région Occitanie sur ce thème de l’éducation. « Nous avons demandé des comptes à madame Delga sur l’éviction des conseillers régionaux FN des conseils d’administration des lycées. Madame Delga a décidé que nos élus n’étaient pas dignes de représenter la région. Nous lui avons adressé un courrier auquel elle n’a jamais répondu » explique Gilles Ardinat qui ajoute que Carole Delga «  nous a interdit à nous, enseignants et honnêtes citoyens, d’être présents dans les lycées mais elle autorise Béatrice Négrier [élue socialiste condamnée pour avoir détourné 356 000 €] à siéger non pas dans un conseil d’administration de lycée mais dans cinq » . Un nouveau courrier a été adressé à Carole Delga ce jeudi sur ce sujet, appelant la présidente de la région à respecter « le résultat des urnes » et le devoir de « neutralité du service public d’enseignement ».

Mais cette rentrée du Front National dans l’Hérault c’est également l’occasion pour le parti de Marine Le Pen de mettre en place de nouveaux collectifs localement. Ainsi le collectif Culture, Liberté et Création (CLIC) devrait, en octobre, ouvrir une antenne régionale en Occitanie. C’est le montpelliérain Pierre Aliotti qui aura la charge de diriger cette nouvelle structure : « L’objectif du CLIC est de préparer le programme de Marine Le Pen pour 2017 dans le domaine de la culture et du patrimoine mais également de l’audio-visuel public, du numérique et de l’économie de la culture. Pour chacun de ces thèmes nous apportons et diffusons des propositions pour le programme présidentiel et désormais nous lançons le premier collectif régional du CLIC ».

Photos : Lengadoc Info
Lengadoc-info.com, 2016, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Vous pouvez regarder également

Ultradroite. « Libération » prend-il les Français pour des cons ?

19/11/2020 – 14h15 Montpellier (Lengadoc Info) – Le quotidien Libération, dans sa « Une » du 19 novembre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.