manifestations

Deux manifestations anti et pro immigration ce samedi à Montpellier

07/10/2016 – 19h35 Montpellier (Lengadoc Info) – C’est un samedi après-midi qui risque d’être animé en centre-ville de Montpellier. Deux manifestations auront lieu en même temps à Montpellier. La première qui a lieu à la promenade du Peyrou à 15 h, est organisée par la Ligue du Midi, Résistance Républicaine, Riposte Laïque, et rejointe par le SIEL, veut s’opposer à « l’invasion migratoire qui a lieu aujourd’hui ». De l’autre côté, l’extrême-gauche « antifasciste » appelle à un « rassemblement de bienvenue aux migrants » à 14h devant la préfecture de l’Hérault.

Pas le même traitement de la part de la préfecture pour les deux manifestations

Si l’on peut s’attendre à ce que ces deux manifestations dégénèrent en affrontements violents, du fait de leur proximité géographique, les risques restent très minimes et les deux camps ne devraient pas se rencontrer. En effet, selon les organisateurs de la manifestation anti-migrants, le préfet aurait menacé d’interdire la manifestation des identitaires si ils venaient à la préfecture. « Il a fallu trouver un autre parcours, la préfecture ne voulait pas que nous allions en centre-ville » nous explique Richard Roudier, président de la Ligue du Midi, avant d’ajouter que son « objectif c’est de faire un défilé, de faire passer un message politique, pas de se battre contre la police ». Un choix des autorités qui n’est pas anodin selon lui, « on a l’habitude de manifester à Montpellier, mais c’est la première fois que la préfecture fait autant pression sur nous, c’est donc qu’il y a une réelle crainte de l’État de voir les Français descendre dans la rue pour faire face à cette invasion ».

Mais si l’interdiction d’aller au centre-ville est valable pour les manifestants anti migrants, l’extrême-gauche, elle, devrait manifester sans problème devant la préfecture alors que ce rassemblement n’a pas fait l’objet d’une déclaration en préfecture. Un deux poids-deux mesures révélateur pour les organisateurs de la manifestation anti-migrants, d’autant que le rassemblement de l’extrême-gauche a été annoncé il y a tout juste une semaine alors que celui des identitaires l’était depuis un mois.

Photos : Ligue du Midi

Lengadoc-info.com, 2016, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Vous pouvez regarder également

Kleber Mesquida

Mineurs isolés. Kleber Mesquida minimise l’ampleur du phénomène selon un syndicat de police

07/10/2020 – 17h40 Montpellier (Lengadoc Info) – Sans grande surprise, le président du Conseil départemental de …

4 Commentaires

  1. Etat collabo de l’immigration incontrôlée et donc de ses dérives. Le peuple jugera en 2017 …

  2. C’est Languedoc-Roussillon et pas « Lenguedoc » qui ne veut rien dire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.