Crédit : Lengadoc Info

Montpellier. Qui sont les antifa qui ont agressé et gazé les militants de Génération Identitaire ?

23/01/2017 – 18h50 Montpellier (Lengadoc Info) – Une trentaine de militants d’extrême gauche ont attaqué ce samedi soir une réunion publique du mouvement Génération Identitaire à Montpellier. Suite aux témoignages de plusieurs personnes présentes sur les lieux, Lengadoc Info est parvenu à identifier certains des agresseurs.

Bombe lacrymogène, jet de projectiles, une jeune femme enceinte gazée

Lengadoc Info a pu contacter un journaliste d’Infos Toulouse présent sur les lieux au moment des faits.

Vers 17h05, alors que la réunion publique vient à peine de commencer, trois jeunes femmes présentes dans la salle allument une bombe lacrymogène. Immédiatement la salle est évacuée et les trois personnes interpellées par le service d’ordre. S’ensuit alors un premier assaut d’une quinzaine d’antifa qui tenteront de libérer leurs trois camarades. L’assaut est rapidement repoussé par le service d’ordre au bout d’une trentaine de secondes.

Un second groupe d’antifa arrive en renfort et désormais c’est une trentaine de personnes armées de gaz lacrymogène et de panneaux de signalisation, qui font face à la dizaine de membres du service d’ordre de Génération Identitaire. Pour autant, malgré la supériorité numérique, les antifa ne parviendront pas à libérer leurs camarades et devront rebrousser chemin avant l’arrivée de la police qui sera sur les lieux dix minutes plus tard.

Deux membres du service d’ordre ont été gazés à bout portant et évacués. Dans la salle de réunion, plusieurs personnes venues assister au meeting ont été gazées dont une jeune femme enceinte. Sur les trois filles interpellées par le service d’ordre, une est parvenue à s’échapper, les deux autres seront remises à la police puis libérées après un contrôle d’identité.

Les agresseurs sont issus de la mouvance antifa et pro migrants

En recoupant les témoignages avec la base de données de Lengadoc Info sur le milieu antifa montpellierain, plusieurs des agresseurs ont été reconnus.

En effet, quelques heures avant la réunion publique de Génération Identitaire, avait lieu à Montpellier un rassemblement de soutien aux migrants devant la préfecture, organisé par le collectif MIGRANT-E-S Bienvenue 34. Plusieurs des participants à ce rassemblement ont été reconnus par des participants à la réunion de Génération Identitaire.

Ainsi, on peut voir sur cette photo, la jeune femme (avec le bonnet orange) qui aurait allumé la bombe lacrymogène dans la salle et qui serait parvenue à prendre la fuite.

antifa
Crédit : Lengadoc Info

Sur cet autre cliché, on peut reconnaître une des deux femmes qui ont été remises à la police.

antifa
Crédit : Lengadoc Info

Parmi les agresseurs, plusieurs hommes ont également été reconnus par des témoins.

antifa
Crédit : Lengadoc Info
antifa
Crédit : Lengadoc Info

A noter que l’agression a été revendiquée sur Facebook. L’hôtel où avait lieu la réunion publique de Génération Identitaire a décidé de porter plainte.

antifa

Photos : Lengadoc Info

Lengadoc-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Vous pouvez regarder également

Ligue du Midi

La Ligue du Midi fête ses dix ans les 5 et 6 septembre

28/08/2020 – 18h35 Nîmes (Lengadoc Info) – La traditionnelle journée de rentrée de la Ligue …

2 Commentaires

  1. No pasaran ! (les antifas ha ha) ….

  2. On retrouve toujours les mêmes. La police doit les connaitre aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.