Daech
Des combattants de Daech capturés par les Pershmerga

Syrie. Daech abandonne son bastion d’Al-Bab

23/02/2017 – 18h50 Syrie (Lengadoc Info) – Point de situation numéro 24 – C’est confirmé, après 104 jours de résistance acharnée contre les forces islamistes syriennes soutenues par l’armée turque, les combattants de Daech ont enfin abandonné leur bastion du nord de la Syrie, Al-Bab, ce jeudi 23 février 2017 à 12h30. Cet abandon ne signifie pas la déroute totale de Daech dans cette partie du pays mais porte un grand coup militaire aux troupes jihadistes. D’autant plus que Raqqah se retrouve progressivement encerclée et que les combats pour la partie occidentale de Mossoul en Irak ont commencé.

Une situation complexifiée au Nord

La chute d’Al-Bab, bastion septentrional de Daech en Syrie, est une étape importante dans la lutte contre Daech. Et pourtant, cette victoire risque de contribuer à brouiller les cartes dans cette zone. En effet, les combattants jihadistes ont effectué une retraite et n’ont pas été anéantis. Il est donc certain qu’ils vont renforcer une nouvelle zone qui pourrait être la ville de Deir-Hafer plus au Sud. Cette ville est l’objectif principal des troupes de l’Armée Arabe Syrienne qui amorce un mouvement d’encerclement de la ville par le Nord. Il faut donc s’attendre à l’avenir à une cristallisation du conflit autour de Deir-Hafer. Une partie des combattants de Daech seront sans nul doute, envoyés en soutien pour la défense de leur « capitale » Raqqah, menacée par les troupes à dominante kurdes des Forces Démocratiques Syriennes.

Les troupes syriennes soutenues par la Turquie vont désormais se tourner vers leur second ennemi qu’est le peuple kurde. On connaît la haine viscérale qu’entretiennent le président turc Erdogan et son gouvernement envers les kurdes et il est difficile de savoir si le véritable objectif de l’opération « Bouclier de l’Euphrate » est de détruire Daech ou bien d’anéantir toute présence kurde au sud de son territoire. La capture de Manbij, ville reprise à Daech par les kurdes le 12 août 2016, puis de toute la zone s’étendant jusqu’à l’Euphrate à l’Est risque de devenir le nouvel objectif pour les turcs et leurs alliés syriens.

Des renseignements nous indique que les villes de Qabassin et de Bzaa situées à l’Est d’Al-Bab, qui ont tenu en échec les troupes islamistes syriennes soutenues par la Turquie ont également été abandonnées par Daech.

Avancées kurdes sur Raqqah contre Daech

Après un démarrage plutôt lent, l’offensive sur Raqqah soutenue par les Etats Unis connaît de francs succès. Le développement de l’opération « Colère de l’Euphrate » subit une accélération prometteuse mais qui ne doit pas sous estimer les capacités de défense de Daech. Ses réserves de combattants sont très importantes et le fanatisme religieux de ses soldats est particulièrement dangereux pour ses opposants qui se retrouvent confrontés à des kamikazes. La phase 1 était dirigée depuis le Nord, la phase 2 a permis de libérer toute la partie Ouest et stabilise le front au Nord du lac Assad, la phase 3, très rapide, a été dirigée sur le Nord-Est de Raqqah. La zone libérée concerne essentiellement des étendues désertiques sans réel intérêt stratégique. La seule victoire permettant de perturber considérablement l’organisation militaire de Daech serait de couper l’axe d’approvisionnement entre Raqqah et la frontière irakienne. La difficulté majeure de ce scénario consiste dans le fait qu’il existe un axe routier de chaque coté du fleuve Euphrate. Le seul endroit stratégique pour une telle coupure serait la ville de Deir Ez-Zor où les forces gouvernementales sont présentes en nombre rive droite.

Daech

Offensive sur les quartiers Ouest de Mossoul en Irak

La bataille pour Mossoul, capitale de Daech en Irak, a débuté le 17 octobre 2016 et a connu un développement heureux jusqu’à présent avec la libération de toute la zone orientale le 22 janvier 2017. Après quelques semaines de préparation, l’offensive a donc repris, comme nous l’avions présumé au Sud par la prise de l’aéroport de Mossoul ce jeudi 23 février 2017. L’approche des unités de contre terrorisme irakienne est relativement aisée dans cette zone mais devrait se durcir au fur et à mesure de l’approche des quartiers habités. Daech a considérablement renforcé ses positions et bénéficie des avantages qu’offre le milieu urbain ainsi que la présence de civils dans ces quartiers qui lui offrent un véritable bouclier humain.

Le reste du front

Un nouveau front s’est ouvert au sud de la Syrie dans la ville de Deraa le 12 février 2017 à l’initiative des rebelles islamistes depuis les quartiers sud en leur possession. Les quelques gains observés ont été réalisés grâce à l’emploi d’un VBIED sur les positions loyalistes. Cette avancée est payée bien chère coté rebelle et risque de relancer le conflit dans une zone jusqu’alors relativement épargnée par les combats.

– Toujours dans la province de Deraa, profitant de l’offensive sur la ville, les combattants affiliés à Daech ont lancé une attaque surprise contre l’Armée Syrienne Libre et réussi à capturer des territoires ainsi que du matériel lourd. On parle d’une centaine de combattants exécutés.

– Les forces gouvernementales continuent leur progression en direction de Palmyre. Ils ne seraient plus qu’à une dizaine de kilomètres du cœur de la cité antique.

– La zone située à l’Ouest d’Alep se réchauffe après plusieurs semaines de calme qui ont suivi la libération de la ville. Les forces gouvernementales ont lancé une offensive en direction de l’Ouest contre les combattants islamistes.

Martial Roudier

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

Noirs

États-Unis. Selon le FBI, 48% des meurtriers sont des Noirs

11/06/2020 – 02h00 Washington (Lengadoc Info) – Après la mort de George Floyd et les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.