La CAF de l’Hérault soutien de l’immigration clandestine ?

09/10/2014 – 18h00 Montpellier (Lengadoc-info.com) – La Caisse d’Allocations Familiale de l’Hérault serait elle un soutien actif de l’immigration clandestine? On peut se poser la question lorsque l’on voit l’agenda culturel de l’organisme. En effet, ce mercredi 15 octobre, aura lieu dans les locaux du Centre Social CAF de la Paillade la projection d’un film suivie d’un débat, intitulé « Arracher les droits, paroles de sans-papiers en lutte ». L’organisateur de la soirée n’est autre que la Coordination des comités de soutien aux sans-papiers de Montpellier.

Le message de la coordination est clair : « face à la violence qui leur a été imposée, ces militant-e-s [de la coordination, NDLR] ont choisi de se regrouper pour opposer un rapport de force à l’arbitraire des décisions de la préfecture, exiger la régularisation de tous les sans-papiers, la liberté de circulation et d’installation pour toutes et tous. »

Un message politique et militant qui semble bien éloigné de la fonction d’un organisme public tel que la CAF.

Photo : Wikipedia

Lengadoc-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Vous pouvez regarder également

Police

Deux syndicats de police annoncent un « black-out » pour le 5 décembre

19/11/2019 – 15h45 Paris (Lengadoc Info) –  Alors que le 5 décembre est annoncé comme …

2 Commentaires

  1. En tout cas les « sans papiers » disposent de bcp de papier pour promouvoir leur cause. Les affiches pro domo fleurissent à Montpellier ces jours ci …

  2. Je suis étonnée de la publication d’un tel article par un journal qui se veut et se dit « pédagogique et militant », qui promeut « la liberté d’expression et la réflexion », qui souhaite « donner la parole à ceux dont on n’entend jamais parler » et se définit comme « alternatif et participatif »*.

    La démarche d’offrir à un collectif d’acteurs l’opportunité de s’exprimer sur un sujet d’actualité ne fait-elle pas écho aux objectifs de votre propre journal ? Promouvoir la réflexion à travers des débats de société et permettre à ceux qui n’ont habituellement pas la parole de s’exprimer, ne sont pas des missions que vous animent aussi ?

    Je vous invite à relire les objectifs que vous vous êtes fixés il y a à peine un mois à la création de votre journal. Vous expliquez par exemple sur votre site internet :
    « Nous attachons une grande importance à présenter les faits tels qu’ils sont afin de laisser au lecteur la liberté de l’analyse. De même, nous refusons de présenter l’information de manière partielle, c’est pour cela que nous traitons tous les sujets »
    Lorsqu’on titre un article « La Caf de l’Hérault soutien de l’immigration clandestine ? », peut-on réellement affirmer que l’on « laisse au lecteur la liberté de l’analyse » ?

    Cependant, je peux comprendre que votre média, qui sort à peine de sa coquille, se retrouve dans cette situation d’incohérence profonde. Il s’agit, sans aucun doute, d’une erreur de jeunesse. Elle nuit néanmoins à la crédibilité de votre démarche et j’ose espérer que vous aurez assez de maturité pour en prendre conscience. En tant que lectrice je soutiens les formidables objectifs que vous que vous portez et j’espère vous voir poursuivre votre chemin en accord avec ceux-ci.

    Cordialement.

    Sources :
    Rubrique « Qui sommes-nous ? » sur le site lengadoc-info : http://www.lengadoc-info.com/sommes/

    * Entretien de Breizh-info avec Jordi Vives rédacteur en chef de Lengadoc-info: http://www.breizh-info.com/15958/actualite-societale/lengadoc-info-com-nouveau-venu-pqrr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.