Accueil » Société » Qui est Yassine Sakkam, le djihadiste qui veut rentrer à Lunel ?
Sakkam

Qui est Yassine Sakkam, le djihadiste qui veut rentrer à Lunel ?

26/01/2018 – 08h00 Lunel (Lengadoc Info) – Depuis plusieurs jours, une vidéo diffusée par France 2 fait le tour du web. « Yassine », un habitant de Lunel fait prisonnier par les forces kurdes en Irak, témoigne devant la caméra qu’il veut, aujourd’hui, revenir en France et assure n’avoir pas fait partie de l’État Islamique. Qu’en est-il réellement ?

Les frêres Sakkam, des petits dealers devenus de grands djihadistes ?

Le « Yassine » que nous présente France 2 est en réalité Yassine Sakkam, un habitant de Saint Just, petit village qui jouxte Lunel. Son frère, Karim, a, lui aussi, fait le voyage au Moyen Orient pour rejoindre les rangs de l’État Islamique. Karim Sakkam est mort « en martyr » en avril 2015 à la frontière irako-jordanienne. Ce jour-là, Karim et deux autres djihadistes ont mené une attaque suicide revendiquée par Daech et qui fera plusieurs morts et des dizaines de blessés.

De son côté, Yassine Sakkam prétend être allé en Irak, non pas pour combattre aux côtés de l’Etat Islamique mais simplement pour « retrouver son petit frère », Karim. On ignore si cela est vrai mais en tout cas, des photos prouvent que les deux frères se sont bien retrouvés ensemble en Irak. Yassine, qui ne ramènera pas du tout son petit frère, fera, en revanche, venir sa femme Saïda.

Saïda habite elle aussi dans la région de Lunel. Lorsqu’elle rejoint Yassine Sakkam en 2015, elle emmène avec elle sa fille Nihad, alors âgée de 5 ans. A Raqqa, Saïda aura même un autre enfant, Salman.

Dans une vidéo publiée ce jeudi, Olivier Roudier, porte-parole de la Ligue du Midi, mais également originaire du petit village de Saint Just, témoigne sur l’activité des frères Sakkam avant qu’ils ne partent au Moyen Orient :

« Ce djihadiste on le connaît bien au village. A l’époque, on l’a chassé du centre du village, lui et son petit groupe car il était connu pour être un dealer et l’auteur de maints délits ».

Les ambiguïtés d’Hervé Dieulefes, maire de Saint Just

Depuis la diffusion du reportage de France 2, le maire de Saint Just, Hervé Dieulefes, a déclaré à plusieurs reprises que Yassine Sakkam n’était pas le bienvenu au village. Pourtant, en 2015, après que Karim Sakkam se soit fait exploser dans un attentat suicide qui a tué et blessé, Hervé Dieulefes s’était empressé d’aller présenter ses condoléances aux parents de Karim et Yassine.

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2018, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

raid

Nîmes. Le RAID intervient dans le quartier du Mas de Mingue contre une bande suspectée de violences

19/06/2019 – 11h50 Nîmes (Lengadoc Info) – Une opération du Raid, l’unité d’élite de la …

5 Commentaires

  1. Le retour du loup pas solitaire dans la bergerie luneloise …

  2. C’est sérieux on veut leur pardonner ?

  3. Allégeance avec l’ennemi = fusillé avec des balles rouillées

  4. et voila on fait pleurer dans les chaumières sa compagne se présente sans voile a la télé et lui doit dire certainement comme elle je n ai rien fait

    ils n ‘ont même pas le courage d avouer ni les couilles pour affronter les juges on fait queue

    2 fois éxécutés d abord pendu et ensuite le corps livré à ceux qu’il a torturé et sa femme idem

    on va payer pour ces deux batards en france au famille d accueil 1700 euros par mois soit 170000 euros par an si les enfants sont en france c aux oncles et tantes à payer pas à l état

    cette racaille cette vermine compte encore ,nous pourrir avec ces morpions elle les a présenté habillé à la française sa pourriture de mère quand elle est parti elle avait le fric et combien comme les nazis d’objets volés pendant les 4 ans passés là bas et bien sûr envoyé au maroc pour éviter tout contrôle il devrait tous les deux être brulés su la place publique au lieu de recevoir les journalistes une clope à la main.

    en france on ferme les écuries quand le cheval est volé et toutes ces associations dirigés par des hommes et femme pourri qui infiltre sous le mot humanisme tous les rebuts de l afrique.

    déjà 21 en france sans compter ceux ramenés sous le manteau dans quelque temps on fera des marches et des envois de ballons et on mettra des peluches à terre……………

    bfm et lci journalistes de connivence avec cette raille pour faire le buzz……………

    information occupez vous des gens honnêtes qui aime la patrie et la nation

    on devrait immédiatement retirer la nationalité française et interdire le regroupent familial

    je répète une famille d accueil est payée avec notre fric a minima 1700 euros par mois et par enfant sans compter les aides sociales et la cmu

    MAROC CRIEZ HAUT ET FORT VIVE LA FRANCE…………….

  5. trés énervée en écrivant pensant à tous ces gilets jaunes traînés dans la boue j ai fait des fautes d orthographe je m ‘en excuse. peut être mon commentaire ne sera pas publié

    MAIS VIVE ZEMMOUR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.