Accueil » Société » Montpellier. Ils se font passer pour mineurs isolés et détournent 900 000 € du département de l’Hérault
mineurs isolés

Montpellier. Ils se font passer pour mineurs isolés et détournent 900 000 € du département de l’Hérault

05/04/2018 – 17h25 Montpellier (Lengadoc Info) – C’est un beau coup de filet qu’a réussi dernièrement la Police aux Frontières (PAF) à Montpellier. Un réseau de passeurs de clandestins depuis la Côte d’Ivoire a été démantelé récemment à Montpellier.

Les mineurs isolés n’étaient pas si mineurs et isolés que ça

Récemment, un mineur isolé pris en charge par le conseil départemental de l’Hérault avait indiqué être âgé de 17 ans. Le Département a eu un doute. Des vérifications poussées ont permis d’attester formellement qu’il était âgé de 32 ans, en réalité” explique le procureur de la République de Montpellier, Christophe Barret. A travers cet exemple, c’est une situation qui arrive régulièrement dans la région, des adultes immigrés clandestins se font passer pour mineurs afin de bénéficier du statut très protecteur de « mineur non accompagné » (ex mineur isolé étranger) et détournent ainsi des dizaines de milliers d’euros de fond publics.

Le 16 et 18 avril prochain ce sont cinq de ces « faux mineurs » qui vont être jugés pour escroquerie et fraude sociale. Ces cinq clandestins avaient déclaré avoir entre 15 et 17 ans mais après enquête, la PAF a conclu qu’ils avaient tous entre 18 et 20 ans.

Originaires de Côte d’Ivoire, les cinq individus faisaient partie de la même filière d’immigration clandestine. Les policiers sont parvenus à les démasquer grâce à leurs faux papiers dont certains avaient les mêmes numéros. Les clandestins avaient également prétendu qu’ils étaient orphelins mais l’analyse de leurs téléphones portables a démontré qu’ils appelaient régulièrement leurs parents en Côte d’Ivoire.

900 000 € détournés, le département de l’Hérault porte plainte

Pour le Département de l’Hérault, en charge de l’aide aux mineurs isolés, le préjudice est évalué à 900 000 € dans cette affaire. Le département a déposé plusieurs plaintes.

Selon Metropolitain, la prise en charge d’un mineur isolé serait de l’ordre de 284 euros par jour.

En 2017, le budget annuel du département consacré aux mineurs isolés étrangers s’élevait à 24 millions d’euros pour 262 individus pris en charge soit 91 000 € par mineur et par an.

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2018, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

légion étrangère

La Légion Étrangère montre ses muscles dans le centre-ville de Nîmes [Vidéo]

18/07/2018 – 20h25 Nîmes (Lengadoc Info) – C’est une démonstration peu commune de la Légion …

3 Commentaires

  1. les contribuables DOIVENT ABSOLUMENT REFUSER DE PAYER LEURS IMPÖTS : un migrant = 284 euros par jour mais on marche sur la tête ou quoi ? l’argent du contribuable serait-il employé à mauvais escient ?
    SI TOUS LES CONTRIBUABLES DECIDAIENT D UNE ACTION DE REFUS DE PAYER LA GOUVERNEMENT DES RICHES REVIENDRAIT SUR SES DECISIONS RUINEUSES.

  2. MERCI aux enfoirés du gouvernement qui privent les petits retraités du droit de vivre dignement , apres avoir cotisé toute une vie et jettent notre argent à ces enfoirés d’immigrés . OUI je suis en colére !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.