Accueil » International » Syrie. Bataille contre les cellules dormantes de l’Etat Islamique
Etat Islamique

Syrie. Bataille contre les cellules dormantes de l’Etat Islamique

22/06/2018 – 10h15 Syrie (Lengadoc Info) – point 61 – La grande bataille pour le sud-ouest de la Syrie autour de la ville de Daraa est encore en phase préparatoire. Contre toute attente ce sont les cellules dormantes de l’Etat Islamique qui sont dans le viseur de l’Armée Arabe Syrienne à l’ouest de l’Euphrate ainsi que des Forces Démocratiques Syriennes à l’est. Un Etat Islamique décidément ni mort, ni moribond.

Présence de l’Etat Islamique au sud de la Syrie

La situation concernant l’Etat Islamique en Syrie semblait relativement simple à appréhender. Mais la réalité du terrain, comme toujours, est bien différente des rapports officiels et cartes d’état major. Il faut bien prendre en compte que les frontières et autres lignes de front sont parfaitement perméables au passage des hommes comme des convois. Surtout dans l’arrière pays où la prédominance des zones désertiques laisse des immenses espaces, certes difficiles, mais que l’Etat Islamique utilise à son avantage.

Ainsi, l’Armée Arabe Syrienne a déclenché des opérations de ratissage dans deux zones officiellement maitrisées par le gouvernement de Bachar el-Assad. Ces deux zones sont situées respectivement à l’est et à l’ouest de la zone d’exclusion d’Al-Tanf aux mains des Etats Unis, frontalière avec la Jordanie et l’Irak. De rudes combats ont encore lieu, surtout dans la zone située au nord-est de Suweida. A l’issue de ces ratissages, l’Armée Arabe Syrienne devrait consacrer ses efforts au nettoyage de la zone désertique du triangle Palmyre-Der Eiz-Zor-Abukamal où un grand contingent jihadiste harcèle constamment les positions gouvernementales. Seule l’offensive imminente sur Daraa pourrait décaler ce nettoyage.

L’Etat Islamique a également subi un important revers au nord-est du pays avec la capture par les Forces Démocratiques Syriennes le 17 juin 2018 de la ville de Dashishah qui était sa base d’opérations pour la zone frontalière avec l’Irak.

Le reste du front

– Le 18 juin un bâtiment abritant des unités paramilitaires chiites irakiennes près d’Abukamal en Syrie a été entièrement rasé. Initialement accusés les Etats Unis ont nié toute implication. Les soupçons se portent désormais sur Israël qui, s’il était responsable de ce bombardement, aurait décidé de frapper les ressources militaires iraniennes dans tout le pays. Le lieu du bombardement est en effet situé à 500 kilomètres des frontières israéliennes.

– De très violents affrontements ont lieu au Yémen dans la ville portuaire d’Al Hudaydah aux mains des Houtis. Les forces de la coalition dirigée par l’Arabie Saoudite ont réussi à s’emparer de la partie sud de l’aéroport et entament un mouvement tournant par l’est de la ville. Les Houtis, quant à eux, tentent de couper la route côtière permettant l’approvisionnement des forces coalisées. C’est un moment clef de la guerre dans le pays.

– La bataille pour Daraa semble avoir débutée si l’on en croit la campagne de bombardement gouvernementale de la partie est. Certains rapports semblent indiquer qu’un assaut terrestre gouvernemental victorieux a même amené à la création d’une poche autour de la ville de Lajat située au nord-est de Daraa. Les prémices d’une bataille qui s’annonce compliquée du fait de la probable implication des Etats Unis, de la Jordanie et d’Israël.

– A Cologne en Allemagne le 14 juin 2018, un tunisien de 29 ans sous surveillance, Seif Allah H., a été interpellé alors qu’il préparait un attentat à la bombe biologique à base de ricine, un poison ultra violent. En 2017, il avait tenté par deux fois de se rendre en Syrie.

– En France, le 17 juin 2018, une femme de 24 ans a blessé 2 personnes à l’aide d’un cutter à la caisse d’un supermarché en criant Allah Akhbar. Le 18 juin 2018, c’est à Nice qu’un individu de 29 ans a agressé des policiers municipaux à coups de cutter en invoquant Allah et le Coran.

Martial Roudier

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2018, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

Catalogne

Catalogne. La justice espagnole met fin au mandat d’arrêt international contre Carles Puigdemont

21/07/2018 – 17h20 Barcelone (Lengadoc Info) – Est-ce la fin des poursuites judiciaires espagnoles à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.