Accueil » Politique » Région Occitanie. La gouvernance de Carole Delga de plus en plus critiquée
Carole Delga
Crédit : Lengadoc Info

Région Occitanie. La gouvernance de Carole Delga de plus en plus critiquée

23/06/2018 – 08h00 Montpellier (Lengadoc Info) – Ce vendredi, la réunion des 158 conseillers régionaux d’Occitanie a été marquée par plusieurs polémiques entre Carole Delga, Présidente socialiste, et les différents élus d’opposition. Outre les désaccords de fond (sur le budget, l’écologie ou la politique de la ville) c’est le fonctionnement, très autoritaire, de la collectivité qui pose de plus en plus problème. 

Christophe Rivenq, président de l’UEDC (Union des élus de la droite et du centre), a d’emblée regretté la diminution de temps de parole laissé à son groupe rassemblant « Les Républicains », l’UDI et le Modem (seulement 37 minutes pour une journée de presque 12 heures). Julien Sanchez, président du groupe RN (Rassemblement national, nouvelle appellation du FN) a lui aussi dénoncé le manque de considération dont est victime l’opposition, la diminution du temps de parole des élus allant de pair avec l’augmentation du temps donné aux comités non-élus (CESER et Assemblée des territoires). 

L’opposition d’extrême-gauche placardisée par Carole Delga

Mais les critiques ne viennent plus uniquement des droites de l’assemblée. Les 4 élus mélenchonistes, récemment exclus de la majorité, ont quitté la salle pour dénoncer l’autoritarisme de Carole Delga. Cette dernière fait tout pour marginaliser les « insoumis », entrés en dissidence depuis plusieurs mois. Privés de groupe, de bureau et de moyens, ces 4 élus n’ont presque plus de temps de parole. Notons que Julien Sanchez, au nom du RN, s’est dit favorable à la création d’un groupe mélenchoniste au nom du respect du pluralisme. Le réglement intérieur ultra-rigide, rédigé par Gérard Onesta, est accusé par le RN d’être un outil pour bâillonner les opposants. 

Carole Delga pourfend les « populistes » et appelle à l’accueil des migrants

C’est dans ce cadre très contraint que la gauche et le RN se sont opposé sur le thème de l’immigration. L’offensive a été déclenchée dès les premières minutes par Carole Delga qui a très sévèrement critiqué l’évolution euro-sceptique de nombreux pays voisins. Fustigeant le Brexit, les « régimes autoritaires » ou « néo-fascistes » du groupe de Visegrad, de l’Italie et de l’Autriche, Mme Delga a plaidé pour un large accueil des migrants, notamment ceux de l’Aquarius réceptionné récemment par les socialistes espagnols. Cette diatribe europhile et pro-migrants à suscité une réplique virulente des élus RN. Curieusement, alors que Laurent Wauquiez assume une ligne de plus en plus droitière, les élus LR Occitanie n’ont pas réagi au discours immigrationniste de Carole Delga.

Photos : Lengadoc Info

Lengadoc-info.com, 2018, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

police

Les policiers se joignent à la mobilisation du 17 novembre

07/11/2018 – 20h45 Montpellier (Lengadoc-info.com) – Alors que le mouvement de mobilisation du 17 novembre …

2 Commentaires

  1. Pour être de gauche il faut être idiot ou fainéant ou malhonnête.

  2. Je propose à Mme Delga et à tous supporters de sa liste de recueillir chez eux,de leur offrir leur femme,leurs filles pour faire plaisir aux migrants….Mme Delga n’a aucune notion de la civilisation traditionnelle française.Elle est une inconditionnelle de la destruction de nos sociétés…Bon,il est vrai qu’elle n’a pas été élue par les électeurs..Son poste lui a été attribué qu’en élection interne..Est-ce que ladite Delga sait que l’Aquarius n’est qu’un bateau de passeurs qui sont bien payés ?..tiens je pense à un de ses vice présidents..Codorniu de Gruissan..Ce type ( de gauche) a changé plusieurs fois d’étiquette ( socialiste,puis frêchiste,puis bayliste – je veux dire Taubiriste,bref radical de gauche..)..On ne sait plus ou en est,à gauche,avec tous ces politiques qui vont,viennent,vont,viennent,au fur et à mesure de leurs ambitions politiques..Mme Delga a peut-être quelque part un dossier qui traîne..On le découvrira..Comme pour les politiques du gouvernement actuel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.