Accueil » International » Etats-Unis, Brésil, Russie, Japon, Inde, etc…Vers une révolution conservatrice mondiale ?
conservateurs

Etats-Unis, Brésil, Russie, Japon, Inde, etc…Vers une révolution conservatrice mondiale ?

10/10/2018 – 18h10 Montpellier (Lengadoc-info.com) – Alors que le mur de Berlin s’est effondré depuis bientôt trente ans et que le libéralisme le plus débridé triomphe, une nouvelle dynamique politique semble aujourd’hui « en marche » à travers le globe. Un peu partout dans le monde, les peuples des pays démocratiques font, de plus en plus, le choix de mettre au pouvoir des gouvernements conservateurs, populistes voire nationalistes.

Une révolution mondiale, démocratique et conservatrice

Les résultats du premier tour des élections présidentielles au Brésil ce week-end sont sans appel, le candidat nationaliste, Jair Bolsonaro, arrive largement en tête avec 46 % des suffrages et a raté de peu d’être élu dès le premier tour. Dans cette puissance régionale multi-ethnique dirigée par la gauche depuis des années, la montée de la droite nationaliste en a surpris plus d’un.

Un scénario qui rappelle un peu la victoire de Donald Trump (à qui Jair Bolsonaro est souvent comparé) aux États-Unis. Le candidat populiste du Parti Républicain était parvenu à se faire élire alors que la quasi totalité des sondages annonçaient une victoire des démocrates.

Un peu partout dans le monde, les populations des puissances démocratiques votent de plus en plus pour des dirigeants conservateurs. Si le cas des États-Unis et de la Russie de Vladimir Poutine sont bien connus, d’autres pays sont aussi concernés.

C’est le cas du Japon où le premier ministre Shinzo Abe mène une politique conservatrice depuis son arrivée au pouvoir en 2012. Il a annoncé cet été qu’il sera candidat pour un troisième mandat. Autre puissance de première importance, l’Inde, est dirigée par un gouvernement nationaliste depuis 2014. Son premier ministre, Narendra Modi, est membre du Bharatiya Janata Party, un parti nationaliste hindou.

Europe, les « petits » pays contre les « grands » ?

L’Europe est également concernée par cette vague conservatrice. Les exemples les plus connus sont l’Italie avec la victoire de Matteo Salvini cette année, la Hongrie de Viktor Orban qui en est déjà à son troisième mandat de premier ministre et l’Autriche avec la coalition OVP-FPO. La Pologne a également beaucoup fait parler d’elle depuis l’arrivée au pouvoir du parti conservateur PiS en 2015.

Mais d’autres pays européens sont aujourd’hui dirigés par des gouvernements conservateurs comme la Croatie et la République Tchèque. Bien que le cas soit un peu particulier, la Grande Bretagne pourrait également être ajoutée à cette liste depuis le référendum sur le Brexit.

Si les pays d’Europe de l’Ouest comme l’Allemagne et la France résistent encore à cette vague, la poussée des partis conservateurs et populistes à l’intérieur de ces pays est bien existante. On rappellera l’arrivée du Front National au second tour des élections présidentielles en 2017, la montée de l’AFD en Allemagne ou du SD en Suède. 

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2018, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Vous pouvez regarder également

migrants

Pacte de Marrakech, un député explique les dangers pour les Etats européens [Vidéo]

10/12/2018 – 13h40 Strasbourg (Lengadoc-info.com) – Photos : DR Lengadoc-info.com, 2018, dépêches libres de copie et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.