Accueil » Société » Montpellier. A peine évacué par la police, le squat des Albanais à Gambetta est-il de nouveau occupé ?
albanais
Crédit : Lengadoc Info

Montpellier. A peine évacué par la police, le squat des Albanais à Gambetta est-il de nouveau occupé ?

15/11/2018 – 19h50 Montpellier (Lengadoc-info.com) – L’importante opération menée par la police ce mardi à Montpellier contre un squat de migrants albanais n’a-t-elle servie à rien ? Plusieurs éléments laissent à penser que le squat est de nouveau occupé par les mêmes personnes.

Squat des Albanais à Gambetta, une opération de police pour rien ?

Vers 16h30 ce mardi, les forces de l’ordre ont mené une importante opération dans le cadre de la nouvelle Police de Sécurité du Quotidien (PSQ). Avec 90 agents mobilisés, les policiers ont alors visés des secteurs fortement touchés par les actes de violence et le trafic de drogue comme le quartier de la gare Saint Roch (qui a récemment connu une opération similaire), les alentours de l’opéra de la Comédie mais également le squat dit « des Albanais » dans le bâtiment d’un ancien temple protestant le long du cours Gambetta.

En effet, les policiers ont procédé à l’évacuation de ce squat qui est connu depuis plusieurs années pour être l’un des repères des mafieux albanais qui cherchent à prendre le contrôle des trafics de drogue et de cigarette dans le secteur de Plan Cabane.

Mais l’évacuation du squat mardi après-midi n’a visiblement pas bouleversé les habitudes des occupants. Il semblerait qu’ils aient tout simplement attendu le départ des forces de l’ordre pour réoccuper le bâtiment.

Ce mercredi soir, vers les coups de 22h, un voisin aurait vu une dizaine de jeunes décharger le contenu d’une voiture dans le bâtiment. « Ils transportaient des gros sacs avec des couvertures et il y avait de la lumière à l’intérieur » nous indique ce voisin. Ce jeudi, les portes du bâtiment étaient fermées mais la bande stationnait toujours devant.

Un squat de migrants en face des locaux d’une association pro-migrants subventionnée

Le squat des Albanais se situe à quelques mètres des locaux de l’association Gammes. Cette association, subventionnée par le Département est présidée par un ancien préfet de l’Hérault, Daniel Constantin. C’est dans ces locaux que les policiers avaient interpellé en novembre 2017 des migrants albanais recherchés pour une attaque à l’arme blanche.

Photos : Lengadoc Info

Lengadoc-info.com, 2018, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

Paul Valéry

Paul Valéry. Le montant des occupations s’élève à plus d’1 Million d’euros

11/12/2018 – 13h30 Montpellier (Lengadoc-info.com) – La facture de l’occupation de la faculté de Lettres et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.