Accueil » Politique » Les cadres héraultais de Debout La France se lancent dans la bataille des élections européennes
Debout La France

Les cadres héraultais de Debout La France se lancent dans la bataille des élections européennes

23/01/2019 – 07h30 Frontignan (Lengadoc Info) – Les responsables de Debout La France (DLF) pour le département de l’Hérault se sont retrouvés samedi dernier à Frontignan pour le lancement de la campagne des élections européennes localement en présence d’Alexandre Loubet, directeur de la communication de Nicolas Dupont-Aignan.

Debout La France appelle à l’« union des Droites » et à un « euro-réformisme »

Les cadres de Debout La France pour l’Hérault se sont retrouvés ce samedi à Frontignan pour une journée de formation sur la question des élections européennes. Pour l’occasion, Alexandre Loubet avait fait le déplacement. Le but ? Détailler le programme de la tête de liste mais aussi les règles à respecter dans le cadre des dépenses de campagne. En effet, « DLF est un des seuls partis politiques à avoir systématiquement, lors de chaque élection, tous ses comptes de campagne validés par la Commission des Comptes de Campagne » nous explique Nicolas Lauron, secrétaire départemental adjoint.

En terme de stratégie, le parti reste fidèle à son mot d’ordre, l’union des droites : « Debout la France appelle à une véritable union des Droites, en commençant bien sûr par la base, c’est-à-dire les électeurs. Que vous soyez sympathisants Les Républicains, Debout la France ou Rassemblement National, nos valeurs sont les mêmes et nos objectifs principaux aussi : redresser la France et redonner du pouvoir à son Peuple ! »

La question de la souveraineté des Etats est, bien entendu, au cœur des débats. Critique envers l’Union Européenne actuelle, Debout La France veut imposer une réforme profonde des institutions européennes :

« L’Union Européenne telle que nous la connaissons est un véritable carcan pour les Nations. La souveraineté de tous les États Membres est de plus en plus diluée dans cette Union qui n’en a que le nom. Les lois supranationales votées à Bruxelles nous étouffent et empêchent les Peuples de légiférer pour eux-mêmes ! » explique Nicolas Lauron avant d’ajouter :

« Le 26 Mai 2019 nous avons une chance historique d’inverser son fonctionnement en votant majoritairement pour des listes souverainistes et patriotes, comme celle de Debout la France ! N’oublions pas qu’il s’agit d’une élection à un seul tour avec une proportionnelle directe ! Si l’Italie, l’Autriche, l’Espagne, la Hongrie, la Pologne et d’autres pays font de même, ce sera alors un Parlement Européen Euro-Réformiste qui sera au pouvoir pour inverser la tendance ! »

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2019, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

Twitter

Deux comptes supprimés en deux jours, Twitter veut censurer la députée Emmanuelle Ménard

28/07/2019 – 19h45 Béziers (Lengadoc Info) – Alors que la nouvelle loi Avia n’a pas …

No comments

  1. Avec la création de ces très nombreuses listes des « droites » annoncées, les voix des patriotes vont une fois de plus être « atomisées » et le « pouvoir » actuel pourra à nouveau tirer les marrons du feu …..
    A quand enfin une grande liste des « droites unies », qui sera en mesure de balayer tous ces guignols qui ont ruiné la France et les français depuis de si longues années ?????

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.