Accueil » Politique » Tarn. Le Rassemblement National mobilise ses militants dans la perspective des européennes
Rassemblement National
Crédit : Lengadoc Info

Tarn. Le Rassemblement National mobilise ses militants dans la perspective des européennes

29/01/2019 – 16h45 Montpellier (Lengadoc Info) – Dimanche 27 février, le Rassemblement National du Tarn organisait son traditionnel banquet de début d’année dans une salle de Laboutarie. Pour Julien Bacou, qui a récemment remplacé Jean-Paul Piloz au poste de Délégué départemental, c’était son premier grand évènement militant en tant que patron de la fédération. Il avait invité Gilles Ardinat, élu héraultais du Conseil régional, afin que celui-ci présente à la centaine de militants tarnais présents la stratégie du RN à 4 mois des élections européennes.

Exit le Frexit, place à l’AEN, Alliance Européenne des Nations

Depuis l’éviction de Florian Philippot et de son clan en 2017, le parti de Marine Le Pen a changé sa stratégie d’opposition à la Commission européenne: « notre objectif reste identique: défendre l’identité et la souveraineté françaises face aux politiques désastreuses de la Commission. Mais notre stratégie pour y parvenir a évolué. Nous voulons nous appuyer sur les autres mouvements patriotes et former un groupe conséquent au Parlement européen qui renforcera la dynamique des gouvernements eurosceptiques ». L’action de Mateo Salvini a été prise comme exemple. L’idée d’une sortie à court terme de l’UE et de l’euro n’est plus la priorité du RN.

Rassemblement National
Crédit : Lengadoc Info

« La liste de la macroniste Levavasseur est une escroquerie pure et simple »

Gilles Ardinat a énuméré les adversaires du RN: les mélenchonistes, en plein doute, « s’enferment dans leurs lubies islamo gauchistes » ; LR subit un double siphonage, les juppéistes partant vers En Marche et la droite populaire de Thierry Marinani vers le RN ; le PS en ruine ne parvient même pas à désigner sa tête de liste. « Nul doute que LREM sera notre adversaire principal: il nous faut battre Macron le 26 mai ! »

Ce panorama a permis d’évoquer la liste d’Ingrid Levavasseur que Gilles Ardinat considère comme « une trahison des gilets jaunes ». « Cette femme, instrumentalisée par Macron et Tapie, s’approprie un mouvement par nature transpartisan. Cette imposture est unanimement dénoncée par les manifestants ». Rappelons que Mme Levavasseur revendique d’avoir voter Emmanuel Macron « contre Le Pen ».

Photos : Lengadoc Info

Lengadoc-info.com, 2019, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

Muriel Ressiguier

Muriel Ressiguier (LFI) mise en difficulté par des députés de sa propre commission parlementaire sur « l’extrême droite »

15/02/2019 – 11h55 Montpellier (Lengadoc Info) – La députée de Montpellier, Muriel Ressiguier (La France …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.