violeur
Crédit : Lengadoc Info

Droit de réponse. Patrick Vignal s’explique sur ses liens avec Mourad Khenissi

14/02/2019 – 10h05 Montpellier (Lengadoc Info) – Suite à notre article sur les liens entre l’inspecteur des impôts incarcéré pour fraude fiscale et le député de l’Hérault Patrick Vignal, nous publions ici le droit de réponse de ce dernier :


Montpellier le 13.02.19


J’ai toujours été défenseur de la liberté d’informer et je le reste. Mais à l’heure ou la suspicion généralisée tant vis à vis des médias que des élus alimente les fake news, je veux rappeler la distinction entre information et diffamation. 

Je veux faire valoir ici mon droit de réponse à la suite d’articles parus dans la presse locale concernant Monsieur Mourad Khenissi et dans lesquels mon nom est cité.


Le fond d’abord.

Monsieur Mourad Khenissi est actuellement mis en examen et en détention provisoire. Je n’ai pas à commenter une décision judiciaire et ne connaissant pas les charges retenues contre lui, ni le fond du dossier, je m’en garderai bien. Les tribunaux – et eux seuls – détermineront la nature de l’infraction ou du délit. Il est cependant, et conformément aux lois de notre pays, toujours présumé innocent à ce stade. 

J’ai choisi Monsieur Mourad Khenissi comme mandataire financier pour la campagne des élections législatives de 2012. Ce monsieur m’a été présenté par des amis communs, il était déjà à l’époque inspecteur principal des impôts de l’Hérault. J’ai considéré que cela constituait une garantie suffisante pour lui confier mes comptes de campagne.


Une fois élu, Monsieur Mourad Khenissi a continué à être à mes côtés en tant qu’expert citoyen jusqu’en 2015. Depuis cette date, je n’ai depuis plus été en contact avec lui de quelque manière que ce soit. 

Contrairement à ce qui est affirmé dans l’un des articles, Monsieur Mourad Khenissi ne faisait pas partie de mon équipe de campagne en 2017, il n’était donc pas mon mandataire financier.
Je tiens à préciser que mes comptes de campagne ont été validés en 2012 et en 2017 par la commission nationale des comptes de campagne sans qu’aucune anomalie ne soit relevée.
Maintenant la forme.

Je connais le procédé de l’amalgame, courant en politique et tout autant chez les journalistes les moins scrupuleux, plus soucieux du buzz que de la vérifications de leurs sources et de l’exactitude de leurs informations.

Je ne peux que condamner l’amalgame fait par Lengadoc-info : une personne ayant travaillé occasionnellement à mes côtés, sur une période ponctuelle ne fait pas de lui un de mes proches. Plus grave encore, par l’association de nos deux noms dans un titre racoleur « L’inspecteur des impôts incarcéré pour fraude fiscale est un proche du député LREM Patrick Vignal », l’article laisse entendre que l’incarcération de l’un crée la suspicion de l’autre. 


Tout comme l’imprécision de L’agglo Rieuse sur les dates peut laisser penser aux lecteurs que Monsieur Mourad Khenissi faisait partie de mon équipe de campagne en 2017. 


Je précise qu’aucun journaliste de Lengadoc n’a cherché à me joindre et que Tristan Cuche, directeur de l’AggloRieuse ne m’a pas précisé l’année de la campagne pour laquelle il m’interrogeait. Dès lors, ma réponse, décontextualisée, n’avait plus le même sens.


Je rajoute que je me tiens à la disposition des journalistes qui veulent entendre ce que j’ai à dire sur le sujet de ma relation avec Monsieur Mourad Khenissi. 


La liberté de l’information est un droit intangible de notre démocratie. Le droit de se protéger contre la diffamation tout autant et j’entends le faire valoir pour défendre mon honneur et mon intégrité.


Patrick Vignal

Député de l’Hérault

Photos : Lengadoc Info

Lengadoc-info.com, 2019, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

Carole Delga

[Interview] Articles sur la condamnation de Carole Delga supprimés. Le RN censuré par la presse régionale ?

11/09/2020 – 12h30 Beaucaire (Lengadoc Info) –   Lengadoc Info : Carole Delga a été condamnée définitivement pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.