Accueil » Société » Montpellier. Des francs-maçons exclus du Grand Orient De France après avoir invité Eric Zemmour
Zemmour
Michel Fromont et Eric Zemmour à Pérols. Crédit : Lengadoc Info

Montpellier. Des francs-maçons exclus du Grand Orient De France après avoir invité Eric Zemmour

30/03/2019 – 16h45 Montpellier (Lengadoc Info) – Le Grand Orient De France a décidé d’exclure de ses rangs des responsables du Cercle Mozart après que ces derniers avaient invité Eric Zemmour en octobre dernier à Pérols.

Le président et le président d’honneur du Cercle Mozart convoqués par la Justice Maçonnique

La conférence d’Eric Zemmour le 29 octobre dernier à Pérols a laissé un goût amer pour les responsables du Grand Orient de France (GODF). L’obédience maçonnique n’a pas apprécié que l’écrivain et polémiste soit invité ce jour là par le Cercle Mozart.

En effet, ce cercle que l’on dit « très puissant » et rassemblant bon nombre d’acteurs économiques de la région montpelliéraine était connu jusqu’à présent pour sa proximité avec le Grand Orient de France. Près de 40 % de ses membres seraient affiliés au GODF.

Si les responsables de l’association ont toujours clamé leur indépendance vis à vis de la loge, celle-ci a décidé de sévir après la conférence d’Eric Zemmour. Ainsi, la Section Permanente de la Chambre Suprême de Justice Maçonnique du GODF a décidé le 12 mars dernier l’exclusion de Michel Fromont, l’ancien président du Cercle Mozart, ainsi que de son successeur Jean-Marc Maillot.

Le Grand Orient dénonce les propos « racistes » d’Eric Zemmour

Pour le GODF, les propos qu’a tenus Eric Zemmour ce soir là relevaient du « racisme » mais surtout, Michel Fromont et Jean-Marc Maillot n’ont appelé à aucune condamnation des propos de l’écrivain. Selon le jugement de la Chambre Suprême de Justice Maçonnique, Michel Fromont et Jean-Marc Maillot ont « manifesté une sympathie ou à tout le moins une complaisance envers des propos qui incitent à la discrimination raciale ».

Selon des propos rapportés par le journaliste et spécialiste de la franc-maçonnerie François Koch, Michel Fromont ne comprend pas « pourquoi Zemmour pose problème », ajoutant que, pour le président d’honneur du Cercle Mozart, le polémiste « dit ce que beaucoup pensent ».

En attendant, Michel Fromont et Jean-Marc Maillot ont pris de vitesse le GODF. Non seulement ils ne se sont pas présentés le 12 mars dernier devant la Chambre Suprême mais ils auraient même démissionné du GODF quelques jours avant.

Photos : Lengadoc Info

Lengadoc-info.com, 2019, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

couteau

La France orange mécanique : les homicides en augmentation de 10 % ces trois derniers mois

11/12/2019 – 18h00 Montpellier (Lengadoc Info) – La France connaît aujourd’hui une vague de violences particulièrement …

10 Commentaires

  1. Les (pas très) Francs-Maçons, ne se disent ils pas eux mêmes humanistes et tolérants, on peut voir jusqu’à quel point, ils sont gangrénés par les socialistes!

  2. chapeau bas à ces deux messieurs ! qui ont eu le courage de quitter cette secte qui est à l’origine des malheurs de la France

  3. Ah, on reconnait bien là le sectarisme crasse de ces « démocrates aux petits pieds » de la secte maçonnique dite « Grand Orient De France », qui dès qu’on s’écarte ne serait ce qu’un tout petit peu de la « Doxa P.S. », voient rouge et réagissent avec brutalité …..
    Il faudra peut être un jour essayer de leur apprendre les rudiments de ce que sont la liberté d’expression et la VRAIE démocratie !!!!!

  4. Aux europeennes les gauchistes vont etre balayés … vive zemmour et la liberté d’expression …

  5. L’esprit maçonnique est celui de Satan : mensonge, enfumage, tristesse, homicide…….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.