Accueil » International » Espagne. Manuel Valls battu à plate couture à Barcelone, Madrid vire à droite
Espagne
Crédit : Lengadoc Info

Espagne. Manuel Valls battu à plate couture à Barcelone, Madrid vire à droite

27/05/2019 – 15h40 Madrid (Lengadoc Info) – Ce dimanche avait lieu plusieurs élections en Espagne, les élections européennes mais également les élections municipales. Si le Parti Socialiste (PSOE) est arrivé en tête de ce dernier scrutin, la gauche pourrait bien perdre le bénéfice de ce résultat face à une alliance des partis de droite.

Manuel Valls échoue à Barcelone

L’ancien premier ministre de François Hollande n’a visiblement pas convaincu les électeurs de Barcelone. Selon les résultats définitifs, Manuel Valls n’a obtenu que 13 % des suffrages et sa liste arrive en quatrième position avec seulement six élus sur les 41 que comptera le nouveau conseil municipal.

Le nouveau maire de la capitale catalane sera donc Ernest Maragall, tête de liste de la gauche indépendantiste ERC qui a battu de justesse la maire sortante d’extrême gauche, Ada Colau. Mais pour diriger la ville, Ernest Maragall devra nouer des alliances pour obtenir une majorité. Une alliance avec les autres forces de gauche (mais opposés à l’indépendance) semble aujourd’hui le seul moyen pour ERC d’obtenir cette majorité.

En Espagne, la victoire des socialistes a un goût très amer

Les élections municipales en Espagne semblent, au vu des résultats, avoir été remportées par la gauche mais en y regardant de plus près, les résultats apparaissent moins évidents. Ainsi, à Madrid, si la liste de la maire sortante, Manuela Carmena, soutenue par Podemos, arrive en tête, avec 19 sièges sur 57, la gauche n’est pas majoritaire (même en ajoutant les 9 élus du PSOE) face à une alliance des partis de droite (Ciudadanos, Partido Popular et Vox).

Le scénario andalou semble donc se renouveler et l’arrivée récente de Vox (droite nationale) dans le champ politique espagnol continue de rebattre les cartes électorales. D’ailleurs, le premier ministre espagnol Pedro Sanchez (PSOE) a fait le même constat dimanche soir : « là où la première force [NDLR : le PSOE] ne pourra pas gouverner, ce sera parce que la droite et les libéraux feront des alliances avec l’extrême droite ».

En plus d’obtenir plusieurs sièges à la mairie de Madrid, le parti Vox a également fait son entrée au parlement européen avec trois élus (6,20 % des suffrages).

Photos : Lengadoc Info

Lengadoc-info.com, 2019, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

Syrie. L’armée syrienne capture Khan Sheykhun

12/08/2019 – 13h15 Syrie (Lengadoc Info) –  point 70 – Ces dix derniers jours ont …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.