Accueil » Politique » Européennes. Le Rassemblement National largement en tête dans l’Hérault, Macron sanctionné et les Républicains en chute libre
Hérault
Crédit : Lengadoc Info

Européennes. Le Rassemblement National largement en tête dans l’Hérault, Macron sanctionné et les Républicains en chute libre

27/05/2019 – 14h10 Montpellier (Lengadoc Info) – Dans le département de l’Hérault, le scrutin des élections européennes de 2019 aura donc été marqué par les bons résultats du Rassemblement National qui dépasse de loin ses concurrents. L’élection aura également été marqué par un taux de participation supérieur à l’élection européenne de 2014.

Le Rassemblement National, premier parti de l’Hérault

Avec 28,58 % des suffrages, le Rassemblement National confirme donc sa solide implantation sur le département de l’Hérault. Si la liste menée par Jordan Bardella arrive largement en tête avec près de 10 points d’avance sur La République En Marche, le parti de Marine Le Pen a également connu une progression de près de 15 000 voix par rapport aux élections européennes de 2014.

A l’exception de Montpellier, toutes les grandes villes du département ont voté majoritairement pour le Rassemblement National comme à Béziers (37,60 %), Sète (30,65 %), Lunel (35,63 %), La Grande-Motte (30,45 %) ou encore Lodève (29,42 %). Le RN parvient même à dépasser la barre des 50 % sur la commune de Caussiniojouls avec 54,39 % des suffrages.

La République En Marche en baisse

Pour LREM le constat est très mitigé dans le département. Si elle arrive en deuxième position avec 19,71 %, la liste de Nathalie Loiseau ne remporte que 80 000 voix contre 117 000 voix lors du premier tour des élections législatives de 2017.

Le parti d’Emmanuel Macron confirme cependant son implantation à Montpellier (22,77 %) et dans les communes environnantes même s’il est suivi de près par les écologistes et le RN.

La surprise Europe Écologie – Les Verts

Au niveau national, Europe Écologie – Les Verts (EELV) a su créer la surprise en arrivant en troisième position. Dans le département de l’Hérault, le bon score de la liste menée par Yannick Jadot se confirme avec 14,18 % des suffrages. Les écologistes parviennent même à obtenir près de 15 000 voix supplémentaires par rapport à l’élection européenne de 2014.

EELV arrive en tête dans une quarantaine de communes héraultaises

Les Républicains en chute libre

La liste menée par François-Xavier Bellamy n’aura pas su fédérer ses électeurs héraultais qui semblent avoir une préférence pour le Rassemblement National et, dans une moindre mesure, pour La République En Marche. Avec 6,63 % des suffrages, Les Républicains arrivent en cinquième position dans le département tout juste devant le Parti Socialiste.

Avec seulement 27 000 voix, le parti de Laurent Wauquiez perd plus de 31 000 voix par rapport à 2014.

Défaite relative pour La France Insoumise

L’autre perdant de ces élections européennes dans le département de l’Hérault c’est la France Insoumise qui arrive en quatrième position avec seulement 7,46 % des suffrages. En revanche, avec 30 000 voix, Jean-Luc Mélenchon est parvenu a se maintenir par rapport aux derniers élections européennes et cela malgré l’absence d’alliance avec le Parti Communiste comme en 2014.

Néanmoins La France Insoumise perd plus de 25 000 voix dans le département par rapport au premier tour des élections législatives de 2017 et n’arrive en tête que dans quatre communes.

A Montpellier, fief de la députée LFI Muriel Ressiguier, Jean-Luc Mélenchon n’atteint même pas la barre des 10 % alors qu’il était arrivé en tête du premier tour des élections présidentielles en 2017 avec plus de 31 % des suffrages.

Le Parti Socialiste et Génération.s pas si ridicules que ça…

Le départ des hamonistes aura coûté cher aux socialistes en pleine débâcle depuis les dernières élections présidentielles. Celui qui était encore il y a quelques années le premier parti de l’Hérault ne parvient pas à remonter la pente. Avec 6,49 % des votes, le PS arrive en sixième position et perd près de 18 000 voix par rapport à 2014.

Néanmoins, le courant socialiste est loin d’être mort dans le département car si l’on additionne les résultats du PS et de Génération.s, les socialistes frôleraient la barre des 10 % et dépasseraient Les Républicains et La France Insoumise.

Légère augmentation pour Debout La France et le Parti Communiste

Si au niveau national le score de Debout La France lors de ces européennes n’a pas été à la hauteur des ambitions de Nicolas Dupont-Aignan, dans l’Hérault, DLF se maintient par rapport à 2014 et récupère même plus de 2 000 voix par rapport aux dernières élections européennes.

Constat à peu près similaire du côté du Parti Communiste qui connaît une légère augmentation par rapport aux dernières législatives avec 2,7 % des suffrages contre 2,17 % en 2017 soit une augmentation d’environ 3 000 voix.

Les Héraultais rejettent le Frexit

Avec 1,31 % pour l’UPR de François Asselinau et 0,74 % pour Les Patriotes de Florian Philippot, les défenseurs du départ de la France de l’Union Européenne n’ont pas su convaincre les électeurs de l’Hérault.

Photos : Lengadoc Info

Lengadoc-info.com, 2019, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

islamisme

« Stop Islamisme ». 600 personnes manifestent contre le terrorisme islamiste [Vidéo]

18/11/2019 – 19h10 Paris (Lengadoc Info) –  Ce dimanche des centaines de personnes ont manifesté …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.