Montpellier
Crédit : Lengadoc Info

Montpellier. Le soir « les mineurs étrangers, les délinquants, les dealers traînent dans les rues »

21/03/2020 – 18h15 Montpellier (Lengadoc Info) –  Alors que Robert Ménard et Philippe Saurel viennent d’annoncer la mise en place d’un couvre-feu à Béziers et à Montpellier, on fait le point sur la situation sécuritaire aujourd’hui dans l’Hérault avec Rémy Alonso, secrétaire départemental du syndicat de policiers Alliance.

Lengadoc Info : De nombreux policiers se plaignent du manque de matériel de protection contre le Coronavirus. Quelle est la situation aujourd’hui dans le département de l’Hérault ?

Rémy Alonso : A force d’insister auprès du directeur départemental et des hautes instances, il va être distribué quatre à cinq masques FFP2 par fonctionnaire de police ainsi que des masques chirurgicaux pour qu’ils puissent les employer quand ils jugent que c’est nécessaire et non pas sur instruction de la hiérarchie comme c’était auparavant. Les boites de gants aussi vont être distribuées donc on est en train d’avoir une nette amélioration au niveau du matériel fourni aux fonctionnaires de police.

A Montpellier « les mineurs isolés qui, au quotidien, tous les soirs, ont des démêlés avec mes collègues, ils leur crachent dessus en disant qu’ils ont le coronavirus. »

Lengadoc Info : Comment vous interprétez ce retard dans la distribution du matériel ?

Rémy Alonso : Un manque certain d’anticipation au niveau du ministère et je pense que le gouvernement a privilégié en premier le personnel soignant et tout à la fin les policiers et gendarmes alors que ce sont eux qui sont exposés au quotidien à des individus qui ne coopèrent pas du tout. Pour preuve une dame qui avait craché sur mes collègues en leur disant « vous allez avoir le coronavirus » a été condamnée à huit mois de prison. Ce n’est pas un cas isolé, on a le problème avec les mineurs isolés qui, au quotidien, tous les soirs, ont des démêlés avec mes collègues, ils leur crachent dessus en disant qu’ils ont le coronavirus.

Lengadoc Info : Comment ça se passe le confinement à Montpellier ? Est-ce qu’il y a des quartiers où ça ne se passe pas bien du tout ?

Rémy Alonso : Il y a certains quartiers où c’est difficile, il y a des villes voisines de Montpellier où les gens continuent de circuler, ils vont faire leur promenade, leur sport. Ils ne se rendent pas compte qu’ils peuvent véhiculer le virus, qu’ils peuvent être des porteurs sains et contaminer eux-mêmes des personnes qui, elles, peuvent développer les symptômes, voire être gravement malade. Les gens n’ont pas encore pris une totale conscience du problème.

Lengadoc Info : Que pensez-vous de la décision à Béziers et à Montpellier de mettre en place un couvre-feu ?

Rémy Alonso : Moi je le vois plutôt d’un bon œil parce que c’est vrai que de toute façon le soir il ne reste plus que la délinquance dans les rues. Les citoyens tout à fait « normaux » sont à leur domicile et respectent [le couvre-feu NDLR] . Par contre les mineurs isolés étrangers, les délinquants, les dealers de drogue, eux, ne respectent aucune consigne et traînent dans les rues. Le couvre-feu est, à mon sens, la meilleure des choses à faire.

Lengadoc Info : Cette semaine votre syndicat a envoyé un courrier aux députés et sénateurs d’Occitanie pour alerter sur la situation. Est-ce que vous avez eu des réponses ?

Rémy Alonso : Dans l’Hérault nous avons eu la réponse de deux députés, Emmanuelle Ménard et Patricia Mirallès, et d’un sénateur, Jean-Pierre Grand. Des réponses qui vont toutes dans le même sens : demander au ministre de l’Intérieur de donner des moyens de protection adéquats pour que l’on puisse remplir nos missions régaliennes sans prendre de risques.

Photos : Lengadoc Info

Lengadoc-info.com, 2020, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

mosquée

Montpellier. Une mosquée proche des islamistes diffuse l’appel à la prière tous les soirs [Vidéo]

31/03/2020 – 06h00 Montpellier (Lengadoc Info) – Depuis samedi, Lengadoc Info a été alerté par …

7 Commentaires

  1. Comment vont faire ces forces de l’ordre pour faire respecter le confinement ou le couvre-feu dans les cartiers ou
    habituellement ils ne peuvent pas aller comment faire si le ministre de l’intérieur ne donne pas les ordres et l’appui des CRS pour qu’ils puissent faire leur travail en toute sécurité . Cette cause est à mon avis le bon moment pour arriver à faire quelque chose enfin que la France se face respecter.

  2. Vous êtes étonnés qu’ils traînent dans les rues ???
    Ah parce qu’avant ils respectaient la loi ? Ah ! Ah! Ah! Mdr !!!

  3. Il serait temps de prendre de vraies mesures contre ces délinquants !

  4. Juste un mot : ……. » des chances pour la France «  macron bobos gaucho regardez le résultat du vivre ensemble.💩💩💩

  5. Il n’y a pas que les délinquants qui ne respectent pas le confinement, c’est le bordel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.