Élections départementales. Les militants socialistes de la Paillade en colère

19/12/2014 – 09h00 Montpellier (Lengadoc-info.com) – Les élections départementales étaient déjà la source de bon nombre des tensions au sein des partis de la gauche montpelliéraine, notamment sur la question des alliances. Il semblerait que désormais ce soit au sein même de la fédération socialiste de l’Hérault que la guerre est déclarée. Le casus belli porte sur le choix des candidats sur le 1er canton de Montpellier. Alors que le ticket Mahfoud Benali/ Hélène Qvistgaard était la seule candidature socialiste, la fédération a choisi de laisser ce canton à Philippe Thinès (Parti Radical de Gauche) suite à l’alliance entre le PS et le PRG. Pourtant le candidat PRG était au départ, d’avantage intéressé par le 2eme canton mais celui-ci était déjà convoité par Michael Delafosse.

Une décision qui visiblement ne passe pas auprès des militants socialistes de la Paillade, d’autant plus que lors du conseil fédéral des socialistes héraultais du 8 décembre, le secrétaire fédéral, Hussein Bourgi, a imposé que le vote des militants pour valider les candidatures soit global et non pas canton par canton. En protestation à cette pratique, les militants de la Paillade ont décidé d’organiser un vote symbolique sur la désignation des candidats du 1er canton. 

Photos : Wikipedia

Lengadoc-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Vous pouvez regarder également

passe vaccinal

Passe Vaccinal. Le député Nicolas Meizonnet (RN) dit NON !

22/01/2022 – 18h00 Montpellier (Lengadoc-info.com) – Nous publions ici le communiqué du député (RN) de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.