Adieu Languedoc-Roussillon

19/12/2014 – 17h00 Montpellier (Lengadoc-info.com) – Cette fois ça y est, après des mois de débats, de votes successifs, de colères et de compromis, le mariage entre Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées aura bien lieu. La fusion a été définitivement votée ce mercredi par les parlementaires, elle devrait avoir lieu en 2016. A noter que la carte de la nouvelle région n’est pas encore définitive puisque les départements qui le souhaitent pourront par référendum changer de région. Une procédure qui concerne particulièrement le Gard qui pourrait choisir de rejoindre la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

En tout cas, les députés languedociens n’auront pas porté jusqu’au bout le combat pour maintenir le Languedoc-Roussillon, abandonnant leurs camarades élus locaux dont certains étaient farouchement opposés à cette fusion. Après la mort de Christian Bourquin, bon nombre de députés socialistes avaient salué l’engagement du défunt président de région pour la sauvegarde du Languedoc-Roussillon. Des paroles qui ne se seront pas conclues par des actes puisque chez les socialistes, seul l’héraultais Christian Assaf a voté contre la réforme lors de l’ultime scrutin ce mercredi. D’ailleurs sur les 23 députés de la région, seulement six ont pris part au vote.


Cette réforme territoriale n’est pas encore terminée et bon nombre de points restent en suspend. Il est désormais nécessaire d’établir les compétences des nouvelles régions, sans compter que les départements pourraient perdre un certain nombre de prérogatives en faveur des conseils régionaux.

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Vous pouvez regarder également

passe vaccinal

Passe Vaccinal. Le député Nicolas Meizonnet (RN) dit NON !

22/01/2022 – 18h00 Montpellier (Lengadoc-info.com) – Nous publions ici le communiqué du député (RN) de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.