Frontignan

Frontignan. Le maire « démissionne » l’adjointe aux finances suite aux révélations de Lengadoc Info

25/06/2020 – 13h30 Frontignan (Lengadoc-info.com) – Après deux jours de silence, le maire de Frontignan, Pierre Bouldoire (PS), a réagi aux révélations de Lengadoc Info sur les soupçons de détournement de fonds qui pèsent sur son adjointe aux finances.

Pierre Bouldoire demande à Mireille Bertrand de démissionner

Ce mardi, Lengadoc Info révélait des suspicions de détournement de fonds de la part de Mireille Bertrand, candidate en sixième position sur la liste socialo-communiste de Michel Arrouy, mais également adjointe aux finances ainsi que membre des commissions « sports et loisirs » et « ressources humaines, finances et administration générale » de la ville de Frontignan.

En effet, l’élue est soupçonnée d’utiliser à son profit la carte bancaire du club de natation Neptune Olympique Frontignan (NOF) dont elle est la trésorière.

Suite à ces révélations, Pierre Bouldoire et Mireille Bertrand ont répondu aux accusations par deux communiqués.

Le maire a ainsi indiqué qu’il avait « immédiatement relevé » son adjointe « de toutes ses délégations » et lui avait « demandé de démissionner de son mandat de conseillère municipale » en attendant que toute la lumière soit faite sur cette affaire. La désormais ex-adjointe aux finances a accepté de démissionner et a indiqué qu’elle se mettait « en congé de la campagne électorale en cours ».

Pierre Bouldoire saisit la Cour régionale des comptes

Mais Pierre Bouldoire, qui est maire de Frontignan jusqu’à dimanche, souhaite, visiblement, mener l’enquête et a demandé au président du NOF de lui fournir « dans les plus brefs délais tous les éléments permettant de comprendre la situation, au regard de la responsabilité qui est la sienne dans le cadre du contrat d’objectifs signé avec la collectivité en 2019 pour une durée de 3 ans ».

Le maire annonce qu’il a « également saisi la Cour régionale des comptes pour qu’elle puisse se mandater d’un contrôle a posteriori de la comptabilité de cette association » et, qu’à défaut, il demandera à un cabinet indépendant de conduire cette opération.

Mais pour le moment, Pierre Bouldoire ne souhaite pas saisir la justice :

« En l’état et sur la base des éléments en ma possession, la saisine du procureur de la République serait une manœuvre dilatoire. Elle ne s’impose pas lorsqu’on est uniquement motivé comme moi par la seule défense de l’intérêt général et celle des adhérents, parents et bénévoles, d’un des clubs sportifs les plus anciens de la commune. »

De son côté, le candidat socialiste, Michel Arrouy, a indiqué dans un communiqué qu’il prenait « acte de la décision du maire et de Mireille Bertrand », dont il salue « le sens des responsabilités ».

Opposé à Michel Arrouy dans ce second tour des élections municipales, le candidat soutenu par le Rassemblement National, Debout La France, la Droite Populaire et le Parti Chrétien Démocrate, Gérard Prato, a fait savoir qu’il porterait plainte « auprès du Procureur de la République prés du Tribunal de Grande Instance de Montpellier, afin que toute la lumière soit faite sur cette affaire ».

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2020, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

immigrés clandestins

Hérault. Une nouvelle subvention de 1,4 million d’euros pour l’accueil des immigrés clandestins

01/07/2020 – 15h40 Montpellier (Lengadoc Info) – Pour la troisième fois depuis le début du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.