Accueil » Politique » A Montpellier, Saurel jubile, le FN s’enracine, PS et UMP coulent

A Montpellier, Saurel jubile, le FN s’enracine, PS et UMP coulent

23/03/2015 – 17h30 Montpellier (Lengadoc-info.com) – A Montpellier le premier tour des élections départementales a démontré une fois de plus que la gauche était extrêmement divisée sur la ville. Une division qui profite à Philippe Saurel dont quatre binômes sur cinq sont au second tour. Pour autant, la situation n’est guère brillante puisque seules deux listes arrivent en tête et le maire de Montpellier perd plusieurs milliers de voix par rapport aux résultats du premier tour des municipales. Néanmoins, sauf surprise, les candidats devraient être élus au second tour.

L’autre vainqueur du premier tour, c’est le Front National qui confirme sa progression à Montpellier. Le parti de Marine Le Pen a longtemps eu de grandes difficultés à s’implanter à Montpellier, faisant seulement 9% au second tour des municipales. Après être arrivé légèrement en tête lors des élections européennes, le FN renouvelle l’exploit en qualifiant quatre binômes sur cinq au premier tour dont deux (Montpellier-1 et Montpellier-4) arrivant même en tête. Avec 25,19 % des voix, le duo Audrey Lledo-Cédrick Bosch parvient même à dépasser le score national du Front National. Si la victoire semble difficile le 29 mars prochain, les candidats frontistes doivent faire mieux qu’au premier tour pour montrer qu’ils sont capables de rassembler au-delà de leur électorat traditionnel.

En revanche c’est la Bérézina pour le PS et l’UMP. Sur Montpellier-5, les socialistes Françoise Bonnet et Jacques Martin arrivent même en sixième position sur sept. Seul Michaël Delafosse (PS) tire son épingle du jeu en arrivant en tête sur Montpellier-2 suivi par le binôme UMP. Il devrait être élu sans grande difficulté. Le premier secrétaire fédéral du parti socialiste, Hussein Bourgi, a déjà appelé au « rassemblement républicain » et invité les électeurs de son parti a faire barrage au Front National.

Dans l’Hérault, le Front National arrive largement en tête avec 31,89 % des voix contre 16,97 % pour le Parti Socialiste. En perdition, l’UMP ne parvient à se qualifier au second tour que dans une dizaine de cantons.

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

islamisme

« Stop Islamisme ». 600 personnes manifestent contre le terrorisme islamiste [Vidéo]

18/11/2019 – 19h10 Paris (Lengadoc Info) –  Ce dimanche des centaines de personnes ont manifesté …

One comment

  1. Amusant le score de Martin, ex membre de choc de la droite libérale, passé au frêchisme quand il a pensé qu’a droite il ne serait jamais élu ….. Bon débarras !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.