racisme anti-blanc

Sondage. Le racisme anti-blanc est une réalité pour la moitié des Français

19/06/2020 – 20h00 Montpellier (Lengadoc-info.com) – « Privilège blanc », « racisé », « racisme systémique », « racisme d’Etat ». Le concept de « race » connaît aujourd’hui son grand retour dans les débats. Mais, aussi surprenant que cela puisse paraître, c’est l’extrême gauche qui cherche aujourd’hui à imposer cette thématique. Un sondage IFOP démontre pourtant que les Français semblent plutôt distants vis-à-vis de ces théories. A contrario, le racisme anti-blanc est une réalité pour la moitié de la population.

Un Français sur deux pense que le racisme anti-blanc est une réalité

Diriez-vous, aujourd’hui en France, que le racisme anti-blanc correspond à une réalité ou qu’il ne correspond qu’à des faits marginaux ou inexistants ? Alors que ce concept de racisme anti-blanc a longtemps était cantonné à la droite de la droite, il semble que ce ne soit désormais plus le cas. Pour 47 % des Français, il n’y a guère de doute, le racisme anti-blanc est une réalité.

Seulement 36 % pensent qu’il ne s’agit que de faits marginaux, voire même que cette forme de racisme n’existe tout simplement pas. Sans grande surprise, les électeurs de droite sont les plus sensibles à ce sujet (64%), alors que seulement 37 % des électeurs de gauche et 34 % des électeurs de La République En Marche pensent que le racisme anti-blanc est une réalité.

A l’inverse du racisme anti-blanc, le concept de « privilège blanc », développé par l’extrême gauche, peine à s’imposer en France. Seulement 32 % des sondés considèrent que ce « privilège » est une réalité, contre 49 % qui pensent que cela est marginal ou inexistant. Idem pour le concept de « racisme d’état », qui est une réalité pour seulement 30 % des Français, alors que 45 % pensent qu’il s’agit d’un fait marginal ou inexistant.

Une grande majorité de Français voient la police de manière positive

Le sondage démontre également que les forces de l’ordre sont aujourd’hui perçues de manière positive par 64 % de la population française. En effet, pour 46 % des Français, la police inspire la confiance et pour 18 %, la sympathie. En revanche, pour 22 % des Français, la police suscite de l’inquiétude, et seulement 7 % éprouvent de l’hostilité à l’égard des forces de l’ordre.

De même, 42 % des Français préfèrent soutenir les manifestations pour dénoncer les violences contre les policiers, alors que 27 % sont favorables aux manifestations contre le racisme et les violences policières.

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2020, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

Des coups de matraques donnés par les antifas

Montpellier. « Jeunesse Saint Roch » attaquée par des antifas

23/10/2020 – 08h30 Montpellier (Lengadoc Info) – Décidément il ne fait pas bon coller des affiches à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.