Frontignan

Frontignan. L’adjointe aux finances soupçonnée de détournement de fonds

23/06/2020 – 16h00 Frontignan (Lengadoc-info.com) –A Frontignan, l’adjointe au maire déléguée aux finances, Mireille Bertrand, a-t-elle pioché dans les caisses du club de natation de la ville ? Lengadoc Info a pu consulter des documents qui semblent démontrer que l’élue, qui figure en sixième position sur la liste du candidat socialiste Michel Arrouy, aurait une fâcheuse tendance à confondre sa carte de crédit avec celle du club dont elle est la trésorière.

Mireille Bertrand fait-elle ses courses avec l’argent du Neptune Olympique Frontignan ?

Voila une affaire qui pourrait bien ternir l’excellente réputation du club de natation le Neptune Olympique Frontignan, une des plus anciennes associations de la ville dont plusieurs membres ont remporté des titres mondiaux. Celle qui était présentée en 2018 par Midi Libre comme la « maman » du club aurait utilisé la carte de crédit de l’association pour effectuer des achats pour le moins surprenants.

En effet, Lengadoc Info a pu consulter le relevé bancaire du mois de mars 2020 d’un compte Crédit Agricole au nom de l’association Neptune Olympique Frontignanais. Sur ce relevé, on peut voir des dépenses « classiques » liées à ce genre d’activités, ainsi qu’un virement de 5 250 € de la part de la mairie de Frontignan (le club est subventionné par la mairie).

Mais on peut également découvrir que cette carte a été utilisée à quatorze reprises pour des achats dans trois bureaux de tabac de Frontignan, pour un montant total de plus de 500 euros. Si le tabac n’est pas recommandé pour la natation, ce n’est cependant pas la seule dépense « surprenante » qui apparaisse sur ce relevé. On y retrouve également un achat de plus de 300 € dans un magasin SFR du Gard, une dépense de plus de 70 € dans un salon de coiffure, une autre de 280 € chez un opticien, un achat de près de 700 € chez Darty, un autre de 73 € dans un magasin de prêt-à-porter féminin (qui appartient à la mère d’une conseillère municipale et candidate sur la liste de Michel Arrouy), et même une dépense de 4,60 € pour payer… une place de parking à Sète !

A cela, il faut ajouter cinq retraits de liquide à des distributeurs pour un montant total avoisinant les 500 €, des achats à douze reprises dans divers supermarchés et superettes pour un total frôlant le millier d’euros, ainsi que diverses petites emplettes de quelques euros dans des boulangeries, bars et autres épiceries.

Mireille Bertrand gère les finances de la ville

Des achats qui semblent difficilement justifiables pour un club de natation, d’autant plus que bon nombre de ces dépenses ont été réalisées pendant le confinement, et que le Neptune Olympique Frontignan avait fermé ses portes.

Nous n’avons pu consulter que le relevé bancaire du mois de mars. Il ne nous est donc pas possible de dire s’il s’agit d’une pratique ponctuelle ou bien si les finances du club sont détournées depuis des années. Dans tous les cas, ce scandale pourrait bien embarrasser Michel Arrouy, déjà mis en cause dans l’affaire des halles de Frontignan. D’autant plus que Mireille Bertrand n’est pas une simple conseillère municipale, mais la troisième adjointe du maire sortant Pierre Bouldoire. Elle est responsable des finances de la ville de Frontignan et siège dans les commissions « sports et loisirs » et « ressources humaines, finances et administration générale ».

A noter que le conseil municipal a voté mardi dernier une nouvelle subvention de 11 250 € pour le Neptune Olympique Frontignanais et que Mireille Bertrand n’a pas pris part au vote…

Photos : DR/Thau Info

Lengadoc-info.com, 2020, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

Montpellier

Michaël Delafosse est le maire de Montpellier le moins bien élu du 21 ème siècle

04/07/2020 – 17h15 Montpellier (Lengadoc Info) – Ce samedi, le nouveau conseil municipal de Montpellier …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.