« Catalogne du Nord mode d’emploi » avec le Cercle Català del Rossellό

29/04/2015 – 18h00 Pia (Lengadoc-info.com) – C’est un peu plus d’une quarantaine de personnes qui se sont groupées au centre culturel Jean Jaurès de Pia, autour du cercle de réflexion catalaniste pianenc, le « Cercle Català del Rossellό » (CCR), en collaboration étroite pour l’occasion avec l’équipe municipale. Cette soirée avait pour objectif d’ouvrir les festivités de la Sant Jordi, saint patron de la Catalogne, qui par la faute des remous de l’histoire est tombé peu-à-peu dans l’oubli. Les festivités de la Sant Jordi ? Oui les festivités, car cette année, la dynamique adjointe à la culture, Nathalie Jurado, a eu l’ambition de marquer le coup, et d’étaler sur quatre journées la Fête du Livre et de la Rose.

La première soirée, le jour même de la Sant Jordi, a donné le coup d’envoi avec une conférence intitulée « Catalogne du Nord mode d’emploi » qui a suscité un vif intérêt, avec parfois même des réactions houleuses. Le premier à prendre la parole fut le président du CCR, Llorenç Perrié Albanell. Après une rapide présentation de son association et des autres orateurs, il rentre dans le vif du sujet : « la majorité des habitants de notre département sont ignorants de leurs propre histoire, du système politique qui le régit, et de certains enjeux géopolitiques futurs ».

11188423_1565229507064173_8682647829832387083_n
Llorenç Perrié Albanell


Cette conférence s’est décomposée en trois parties reliées par un fil conducteur : Le passé, le présent et le futur. Trois parties nécessaires et complémentaires pour une meilleure compréhension des enjeux identitaires, politiques et économiques nord-catalans. La première partie, traitée par le président du CCR, rappelle les causes et les conséquences du Traité des Pyrénées (7 novembre 1659). Il brossera rapidement un bilan des préjudices causés par la politique centraliste en matière de droit et particularisme local, et conclura son intervention de la manière suivante : « Culture et langue sont intrinsèquement liées aux caractéristiques ethniques et à la personnalité d’un peuple. Deux rouages essentiels et indissociables pour définir son identité. Rempart efficace contre l’aboutissement d’une société constituée « d’hommes pareils » où règne en maître « l’idéologie du même ». Le peuple nord catalan a payé un lourd tribu depuis son annexion, son identité est aujourd’hui menacée ».

C’est au tour de l’écrivain nord-catalan Joan-Père Pujol d’intervenir, il s’agit d’une figure historique du mouvement politique et culturel catalaniste. Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur la question catalane et des minorités ethniques. L’écrivain dressera un portrait noir du jacobinisme, système politique précurseur des totalitarismes du XXe siècle, né en France sous la Révolution. Un constat sans appel, des statistiques inquiétantes concernant les libertés publiques en France. Libertés publiques accaparées par un état qui se veut toujours plus envahissant. Un exposé très étayé qui a suscité un vif intérêt et des réactions passionnées de la part de l’auditoire. Les textes présentés sont extraits d’un livre publié par l’intervenant intitulé « Pour en finir avec le système jacobin ».

Après une partie importante de cette conférence dédiée à l’histoire, place au futur, avec une intervention pertinente d’un jeune élu de la mairie du Soler, Arnaud Porra, ancien étudiant et diplômé de l’UPVD à l’Institut Franco-catalan Transfrontalier. Nous avons eu droit à un exposé à la fois clair et technique. De nouveaux leviers de la politique locale ont ainsi pu être présentés au public, tant en matière économique, que sur la question des relations entre nos deux territoires, jadis séparés, mais qui par la volonté des hommes pourrait être à nouveau réunis, d’une manière différente. En effet, ses nouveaux rapports pourraient se construire autour d’une collaboration économique commune, car de nombreuses possibilités existent sur nos deux territoires. Le facteur culturel catalan, présent sur les deux versants des Pyrénées, doit devenir également un atout, tant sur une question des rapports humains, que de la promotion du territoire. La soirée s’est terminée par les traditionnelles questions, quelques dédicaces d’auteurs, et bien entendu un verre de l’amitié autour d’un « apéro-vigneron » avec des vins du pays ! Une expérience à renouveler ! 

Photos : Mairie de Pia

Lengadoc-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

Bruno Lafourcade

« Autour d’un ballon d’Armagnac », conversation avec Bruno Lafourcade

15/09/2020 – 15h55 Montpellier (Lengadoc Info) – Lengadoc Info vous propose de rencontrer l’écrivain Bruno Lafourcade …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.