Attentat islamiste du Thalys, un habitant de Nîmes parmi les héros

23/08/2015 – 18h15 Nîmes (Lengadoc-info.com) – Malgré le fait qu’il récuse le terme, Chris Norman est un héros. Cet anglais habitant Nîmes fait partie des quatre personnes qui ont immobilisé Ayoub El-Khazzani, un terroriste islamiste d’origine marocaine qui a ouvert le feu ce vendredi dans un train Thalys.

Âgé de 62 ans, Chris Norman est consultant et habite à Nîmes depuis vingt ans. Il est marié et père de deux enfants. Il a raconté à la presse comment il a, avec trois autres personnes, dont deux soldats américains, réussi à maîtriser El-Khazzani avant que celui-ci ne fasse un massacre.

« J’ai entendu un coup de feu partir et du verre exploser. J’ai vu un agent courir, et je me suis alors levé. Mais j’ai vu arriver un homme armé d’une mitraillette qui ne disait rien du tout et ma première réaction a été de me rasseoir. J’ai entendu deux Américains qui parlaient. L’un a dit : Allez viens, on va se l’faire. L’autre a répondu : Fais pas ça mon pote.

Je me suis dit que j’allais mourir, et que la seule chose à faire, c’était d’essayer de faire quelque chose, d’agir ensemble. Je me suis levé. J’étais le quatrième à me précipiter sur le terroriste, à l’attaquer. Il y avait un étudiant français, un militaire américain et un autre Américain de l’US Air Force. Tout s’est passé très vite. J’ai essayé de maîtriser le forcené. Il était de type nord africain, petit, maigre. Je ne l’ai pas senti très fort. »

Pour Chris Norman, il n’est pas un héros, les vrais héros ce sont Alek Skarlatos et Spencer Stone, les deux soldats américains qui ont assommé El-Khazzani. Dans la bagarre, Spencer Stone a été blessé à deux reprises à coup de cutter.

Ayoub El-Khazzani, 26 ans, né au Maroc, était connu des services de renseignement français mais aussi espagnol et allemand. Selon Madrid, il fréquentait une mosquée radicale où il tenait des propos légitimant le Jihad. Il serait d’ailleurs parti lui-même en Syrie.

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

Tribune des généraux : entretien avec le Général (ER) François Gaubert

04/05/2020 – 11h00 Montpellier (Lengadoc Info) – À l’initiative de Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et …

3 Commentaires

  1. bravo les courageux

  2. Il est stupéfiant de constater que des individus, pourtant repérés, comme El Khazzani (et beaucoup d’autres) puissent continuer à vivre et circuler en Europe sans aucun problème jusqu’à ce qu’un drame se produise quelque part ….. Il serait pourtant simple d’expulser définitivement ces individus (après passage à l’anthropométrie y compris fichage Adn et bien sur déchéance de leur nationalité européenne pour ceux qui en ont) de l’ensemble de l’Union Européenne, afin de sécuriser l’U.E. et ses populations !!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.