Louis Fouché, un honnête homme se lève

Tribune Libre

26/04/2021 – 20h30 Nîmes (Lengadoc Info) – Samedi 24 avril il y avait un rassemblement organisé par réinfo-covid à Nîmes contre la dictature sanitaire. Les occasions de sortir étant peu nombreuses en cette période d’incarcération gouvernementale, et les occasions de protester contre l’inepte mascarade sanitaire qui nous est imposée encore plus rares, je me suis donc déplacé jusqu’à Nîmes en ce beau samedi ensoleillé.

À côté de la Maison carrée, j’ai eu la surprise de découvrir une foule de probablement plus de 500 personnes. Il y avait quelques banderoles, de la musique, des gens qui riaient et discutaient et (presque) pas un masque en vue. En périphérie de ce rassemblement, on pouvait voir quelques curieux un peu étonnés et un petit nombre de policiers réglementairement muselés probablement envieux de l’ignorance délibérée des « règles de distanciation sociales » et de l’atmosphère de liberté qui flottait juste devant eux.

Après un instant théâtral des désormais traditionnels « personnages blancs », le docteur Louis Fouché fit son apparition, sous des applaudissements nourris et enthousiastes et commença à parler.

Habitué des discours de manifestations et des diatribes politiques délivrés par les activistes de tous poils, je dois avouer que j’ai été profondément étonné de ce que j’ai entendu et de ce qui émane de cet homme récemment révélé par les médias sociaux.

Bien sûr, il est scandalisé par le mensonge gouvernemental et médiatique tissé autour d’un virus finalement pas très dangereux et parfaitement traitable. Bien sûr, il dénonce une destruction délibérée de nos libertés et l’instauration sournoise d’une dictature de la peur et de l’enfermement. Une dictature tout court à vrai dire, mais qui ne dit pas son nom et qui ose prétendre nous protéger.

Mais ce n’est pas cela qui m’a étonné chez Louis Fouché. Mon étonnement est venu du fait qu’un discours de nature politique, puisqu’il s’agit essentiellement de protester contre des mesures imposées par le gouvernement Macron, soit en fait un discours aussi humain et chaleureux. Un discours joyeux devant une foule qui scandait le mot « Liberté », un vibrant appel à ce qu’il y a de meilleur en l’homme.

Louis Fouché montre, avec la sincérité désarmante qui le caractérise, qu’on peut aborder la chose politique, la vie de la cité, en citant Spinoza, des principes de philosophie et en appelant chacun à s’interroger sur le sens profond de l’existence humaine, en appelant à un changement intérieur et à l’élévation.

Ses deux interventions de la journée, la deuxième contenant un appel au regroupement et à l’action politique ont, toutes deux, été la magistrale démonstration qu’un discours politique peut également être un discours de bon sens, de sincérité et de réel souci d’autrui.

Au-delà de l’événement ponctuel de cette manifestation, la leçon qu’on peut tirer de l’apparition sur la scène politique d’un Louis Fouché, est qu’une politique 2.0 est peut-être en train de naître.

Un honnête homme s’est levé. Scandalisé par les méfaits de nos gouvernants sans éthique, la parole de cet homme sincèrement soucieux de l’humain, possède le don presque magique de rendre obsolètes et incroyablement ringardes les gesticulations et les pitoyables prestations de tous les hypocrites politiques actuels, sans exception.

Alain Wagner

Environ 500 personnes s’étaient réunies ce samedi après-midi devant la Maison Carrée…

Lire aussi

Photos : DR/Lengadoc Info

Lengadoc-info.com, 2020, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

Tribune des généraux : entretien avec le Général (ER) François Gaubert

04/05/2020 – 11h00 Montpellier (Lengadoc Info) – À l’initiative de Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.