Scène quotidienne du désordre ambiant. Circulez, il n’y a rien à voir !

10/10/2015 – 19h20 Montpellier (tribune libre) – Ce vendredi, vers 17h, un incident révélateur a eu lieu dans le TVG Paris – Montpellier.

Alors que le contrôleur de la SNCF, une jeune femme élégante, demandait poliment à un voyageur qui écoutait trop bruyamment de la musique, malgré des écouteurs inadaptés, de baisser le volume afin de ne pas indisposer les autres voyageurs, celui-ci n’obtempérait pas. Calmement mais fermement le contrôleur renouvelait sa demande ce qui déclencha une réponse discourtoise du voyageur du genre « dégage, va voir ailleurs ». Le contrôleur dit alors qu’après avoir déjà verbalisé pour absence de billet ledit voyageur, il allait mettre un second PV pour incivilité. Le ton monte.

Devant l’attitude provocante du voyageur indélicat, on le surnommera Jo désormais, un autre voyageur, disons Jim, se lève et se place près du contrôleur féminin afin de lui signifier qu’il ne la laisserait pas seule affronter cette situation. Jim est un chevalier dans l’âme, il en reste encore quelques uns dans ce vieux pays.

Alors Jo se déchaîne : « qu’est-ce que tu viens faire ton beau, mec, dégage aussi, je t’emmerde et je nique ta mère (trois fois) … ».

La troisième fois a été fatale à Jo. Jim lui asséna un beau coup de poing en pleine poire, histoire de lui remettre les idées en place.

C’est alors qu’intervient un jeune homme musclé pour s’interposer entre Jim et Jo, renforcé rapidement par un autre jeune homme musclé. Jo fut conduit fermement vers la plate forme entre deux wagons puis sorti du train au premier arrêt, une heure plus tard à Valenciennes.

Il s’avère que les deux jeunes musclés étaient un gendarme et un policier en civil en permission.
Quelques réflexions.

Primo, malgré le tragique incident récent du Thalys où une tuerie a été évitée par miracle, grâce au courage de quelques passagers, la SNCF n’a toujours pas renforcé de façon efficace son système de sécurité. Elle continue à se contenter de contrôleurs, charmants du reste, mais vite débordés.

Secundo, les forces de sécurité, en tenue mais même en civil sont efficaces et motivés.

Tertio, les passagers comme Jim n’hésitent plus à signifier la fin de partie pour les racailles et à intervenir fermement selon l’adage « aide toi, le Ciel t’aidera ». Il est fini le temps de la soumission.

Il reste à espérer que les Jim seront plus nombreux que les Jo mais là, c’est l’affaire de chacun …

Jacques Ferrier

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

statue

Statue de la Vierge Marie décapitée, les actes anti-chrétiens se multiplient dans l’Hérault

22/07/2020 – 19h15 Montaud (Lengadoc-info.com) – La série noire semble se poursuivre. Quelques jours après …

2 Commentaires

  1. Je connais bien le train Montpellier Paris. Il faut parfois hausser le ton pour avoir la paix dans le wagon-bar à cause d’une bande de « Jo » bruyants et agités. Heureusement , les « Jim » se redressent…
    A Paris, même topo au quotidien.
    Récemment à St Ouen, une traque a fini par la mort d’un malfaiteur multi récidiviste, évadé et radicalisé et surtout un policier a pris deux balles dans la tête, il est dans un état désespéré. Il s’appelle Yann.
    Voici la courte vidéo à son sujet ainsi que l’appel à la manifestation contre le triste état de la justice :
    https://policeetrealites.wordpress.com/2015/10/10/video-concernant-yann-et-les-rassemblements-du-14-octobre-2015/

    Bonne continuation dans votre belle région.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.