Terrorisme. L’imam Khattabi qui voulait créer une mosquée géante à Lattes assigné à résidence

23/11/2015 – 19h40 Montpellier (Lengadoc Info) – En décembre 2014, Lengadoc Info révélait en exclusivité un projet de mosquée géante à Lattes sur un terrain de 35 000 m². Ce projet mené par l’association Aïcha de l’imam Mohamed Khattabi, canadien d’origine marocaine, avait finalement capoté face au tollé médiatique qu’avait engendré notre l’article. Face à la polémique, le maire de Lattes, Cyril Meunier (DVG), avait même été contraint au mois de janvier de déclarer : « nous n’avons aucun terrain en mesure d’accueillir une mosquée ». Contacté à l’époque par Lengadoc Info, l’association Aïcha s’était refusée à tout commentaire.

Un an après, alors que l’imam Khattabi s’est fait connaître depuis pour des propos très radicaux notamment à propos des femmes, et suite aux récentes attaques islamistes à Paris ayant fait jusqu’à présent 132 morts, les forces de police ont procédé cette nuit à la perquisition de l’actuelle mosquée Aïcha ainsi que du domicile de l’imam. Selon le site Hérault H24, aucune arme n’a été trouvée lors de ces perquisitions mais Mohamed Khattabi a été assigné à résidence.

Jeudi dernier, le journaliste Mohamed Sifaoui, président de l’association « Onze janvier », avait écrit au ministre de l’intérieur pour réclamer l’expulsion de Mohamed Khattabi.

Photo : DR

Lengadoc-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

passe vaccinal

Passe Vaccinal. Le député Nicolas Meizonnet (RN) dit NON !

22/01/2022 – 18h00 Montpellier (Lengadoc-info.com) – Nous publions ici le communiqué du député (RN) de la …

2 Commentaires

  1. Cela bougeait déjà dans le prêt à porter mais désormais aussi en boboland … mieux vaut tard que jamais !

  2. pourquoi ne peut on renvoyer ces individus qui incitent la HAINE !!!!! ils font si peur que ça ?????

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.