Château de Roquemaure
Château de Roquemaure

Gard: Guérilla urbaine à Roquemaure

28/07/2014 – 20h00 Roquemaure (Lengadoc-info.com) – Ce samedi, le village de Roquemaure dans le Gard a été le théâtre d’affrontements d’une rare violence entre deux bandes pendant près de quatre heures. C’est vers 19 h 30 que les habitants du village témoins de la scène, ont pu voir débarquer un groupe d’une quarantaine de personnes de Fourchevieilles, quartier sensible d’Orange dont la population est essentiellement d’origine immigrée, venu en découdre avec une autre bande résidant à Roquemaure.

À coup de barre de fer, de hache, de marteau, de machettes, de battes de base-ball, de couteaux et même avec des armes à feu, ce sont près de quatre-vingts personnes qui se sont affrontées dans ce village de 5 000 habitants. La raison de cette scène de guérilla urbaine ? Une histoire de propos déplacés à l’encontre d’une fille de Roquemaure. Lorsque le calme revient vers 23 h, on pouvait compter huit blessés, dont un par balle, et un policier victime d’un malaise. Cinq voitures (dont trois appartiendraient à des personnes impliquées dans la bagarre) ainsi que des poubelles ont été incendiées et des commerces ont également été attaqués. Le dispositif de sécurité a finalement été levé à 3 h 30 du matin même si depuis le village reste sous surveillance.

Pour les Roquemaurois, de tels événements ne semblent pas surprendre. Depuis des années, la situation sécuritaire se détériore entraînant la montée de la colère de la population et un véritable sentiment de ras-le-bol. Celui-ci qui ne risque pas de s’affaiblir suite à ce week-end, d’autant plus que malgré les effectifs conséquents des forces de l’ordre déployés samedi soir (80 gendarmes, dont plusieurs pelotons d’intervention) et l’important système de vidéosurveillance de la commune, il n’y a eu aucune interpellation. Une enquête a finalement été ouverte par le parquet de Nîmes.

Pour le moment, seul le Front National a réagi à ces événements en dénonçant dans un communiqué la « France orange mécanique » qui « se révèle tous les jours à la face des Français. Plus aucun territoire n’est épargné par la violence. »

Photo : Wikipedia

Lengadoc-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

 

Vous pouvez regarder également

Sumène (30). Rassemblement antifasciste à haut risque

05/10/2021 – 10h00 Sumène (Lengadoc Info) – C’est un événement qui a du mal à émerger …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.