Accueil » Politique » Pays Catalan. Un millier de personnes dans les rues de Perpignan
Pays Catalan

Pays Catalan. Un millier de personnes dans les rues de Perpignan

20/06/2016 – 18h40 Perpignan (Lengadoc Info) – Ils étaient un millier à avoir répondu présent ce samedi 18 juin à l’appel du collectif Oui au Pays Catalan à Perpignan. Partis de la place de la Catalogne pour arriver au Castillet, les défenseurs de l’identité catalane ont traversé les rues du centre ville de Perpignan pour manifester leur mécontentement « sur le fait que l’on veut annexer le pays Catalan en imposant un nouveau nom » selon Jordi Vera, président du parti Convergence Démocratique de Catalogne, à l’initiative de cette manifestation. « Nous sommes Catalans, nous ne sommes pas des Occitans » précise Jordi Vera avant d’ajouter que «aujourd’hui on est en train d’uniformiser le pays, on est en train de casser toutes les particularités. Aujourd’hui on nous fusionne dans une grande masse. En écologie on protège les plantes, les animaux, la diversité, on doit protéger la diversité des hommes et des territoires ». Un message que Jordi Vera veut transmettre à la présidente socialiste de la nouvelle Région, Carole Delga, mais aussi à l’ensemble de la classe politique, « nous voulons une collectivité territoriale propre au pays Catalan comme cela existe en Corse (…). En 2020 les départements vont disparaître, nous n’aurons plus d’institution locale ».

Pays Catalan Jordi Vera
Jordi Vera. Crédit : Lengadoc Info

C’est donc désormais sur la question du statut du territoire que les militants du collectif Oui au Pays Catalan veulent se faire entendre. Un combat que rejoint Sébastien Ménard, secrétaire départemental de Debout La France dans les Pyrénées Orientales :

« Nous on se bat pour avoir des statuts ou des collectivités beaucoup plus petites. Notre département a l’avantage d’avoir une identité, une histoire, c’est le bon échelon pour avoir un statut, une collectivité territoriale et avoir les compétences pour nous développer parce que pour l’instant nous dépendons toujours de Toulouse ou de Montpellier et on ne s’en sort pas. Nous devons décider nous même ».

Pays Catalan
crédit : Lengadoc Info

Une manifestation identitaire pour le pays Catalan boycottée par l’extrême gauche

Cette manifestation n’a pas fait que des heureux et notamment à gauche. Plusieurs associations d’extrême gauche, habituellement engagées dans le combat catalaniste, ont, cette fois-ci, appelé à boycotter la manifestation organisée par le collectif Oui au Pays Catalan. Ces associations (ANC Catalunya Nord, CNT 66, ERC Catalunya Nord, JERC Catalunya Nord, MRAP 66, NPA 66 et Unitat Catalana) reprochent aux organisateurs d’utiliser le terme « Catalan de souche » mais surtout ils ont exigé que le collectif « se démarque publiquement de la Ligue du Midi ». Les identitaires de la Ligue du Midi ont été très actifs dans la campagne pour le Pays Catalan et une vingtaine de militants étaient présents ce samedi autour de Richard Roudier et Llorenç Perrié Albanell.

Mais visiblement, les menaces des associations d’extrême gauche ne semblent pas avoir eu beaucoup d’impact. « C’est la gauche sectaire » déclare Sébastien Ménard, « ils veulent faire beaucoup de choses pour le département mais quand il faut rassembler et mettre de côté nos différences pour se focaliser sur un objectif commun, tout de suite ils désignent untel ou untel. On le voit en Catalogne espagnole, ils sont dans la majorité pour le processus indépendantiste mais à la première occasion ils plantent tout. Ce sont des gens qui ne sont pas intéressants ». Pour Llorenç Perrié Albanell, responsable de la section Catalogne Nord de la Ligue du Midi, « l’extrême gauche catalane est en perte de vitesse. Leur appel au boycott de la manifestation n’est qu’un prétexte. Ils n’ont rien fait de toute la campagne pour le Pays Catalan alors ils cherchent à se dédouaner ». Quant à Jordi Vera, lorsqu’on lui demande ce qu’il pense du boycott de l’extrême gauche il répond tout simplement « je ne sais pas pourquoi, nous sommes des gens modérés, je suis surpris par leur réaction ».

Pays Catalan
Crédit : Lengadoc Info

Photos : Lengadoc Info

Lengadoc-info.com, 2016, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Vous pouvez regarder également

Corse

Face à la menace islamiste, les indépendantistes réaffirment l’ancrage de la Corse « dans la chrétienté »

12/09/2018 – 08h00 Ajaccio (Lengadoc Info) – Conséquence des récentes menaces terroristes sur la Corse, le …

9 Commentaires

  1. Raz le bol des catalans !
    Déjà les Pyrénaliens (vrai nom des habitants des Pyrénées Orientales) ne sont pas tous Catalan et c’est bien la manifestation du 18 juin avec seulement 600 personnes qui le confirme.
    Ensuite, avec 470.000 habitants les PO représentent seulement 8% de cette immense région !
    Donc s’il faut et accepter cette énigmatique et jusque boutiste adaptation culturelle ultra localisée, allons y gaiement : France pays Catalan, ou bien encore l’Europe pays Catalan et pourquoi pas l’ONU pays Catalan …
    Plus sérieusement je dis stop à l’intégrisme identitaire (malheureusement très à la mode ces temps ci) et dis OUI à Occitanie et qu’elle devienne la Californie Française !

    • Alors votre nom palau transformer le en palais
      cela sera plus coherent dans la grande occitanie une et indivisible
      cela ne vous rappelle rien c est la recette jacobine poussiereuse de jadis
      je me presente meitat catala i occita
      fins a aviat
      a mes tinc l esperit lluire

    • SEMPRE ENDAVANT MAI MORIREM !!!
      Alors PALAU, vous ne vous rappelez pas que dans tous le quartiers de PERPIGNAN et jusqu’au plus petit village CATALAN nous dansions la SARDANE et parlions notre langue maternelle C’est avec un triste sire et collaborateur comme vous, que nous les CATALANS perdrons notre identité et nos coutumes.

      • On peut aussi remonter à l’époque où chaque vallée avait sa propre langue, chaque ville ses propres lois, chaque village ses propres dieux… La culture catalane elle-même n’a pas toujours existé, et a peut-être « effacé » d’anciennes cultures locales tombées aujourd’hui dans l’oubli.

        Bref tout ça pour dire que maintenir en vie son patrimoine et ses coutumes locales, c’est très respectable. Mais de là à résumer un projet politique à cette identité locale et en venir à parler de peuple ou de parlement à l’échelle d’une portion de département, faut pas déconner. Ou alors il s’agit bien de militer pour le démantèlement de la France, le rattachement au possible l’Etat Catalan. Et on est plus du tout dans de simples histoires de coutumes.

  2. L’AnschluSS* Occitan et pervers continu de sévir hypocritement sur le Pays CATALAN.

    Par l’intermédiaire des Médias appartenant à BAYLET (propriétaire de La Dépêche du Midi, Midi Libre et surtout L’Indépendant CATALAN), une entreprise occitane « de merde » OCCInov’ se paye depuis quelques jours plusieurs pages de publicité dans « notre » Indépendant CATALAN.

    Mais qui est OCCInov’ ?
    Cette surprenante entreprise occitane a été créée bizarrement il y a tout juste deux (2) mois (le 13 septembre 2016)
    Et devinez qui est la marraine de cet extraordinaire parrainage entrepreneurial ? C’est la Delga, avec son sourire d’enfoirée de première catégorie.
    OCCInov’ a choisie pour représenter le département des Pyrénées-Orientales (dixit Le Pays CATALAN), l’entreprise Eco-Tech Ceram, fondée en 2014 et basée à Rivesaltes, Eco-Tech Ceram a déjà été récompensée en 2015, elle a reçu le prestigieux Prix Mondial de l’innovation en septembre 2015.
    Et c’est avec un an de retard, en novembre 2016, qu’OCCInov’ lance ces 1ier Trophées de l’innovation et de l’économie !
    Je suis certain que la remarquable entreprise Eco-Tech Ceram recevra son «Trophée occitan 2016» histoire de venir « baver en occitan » sur les terres catalanes.
    Jusqu’à ce jour, aucun média, aucune allocution, aucune allusion, aucun article n’a constaté les fais cités précédemment dans ce texte.

    Attention messieurs les occitans, ne jouaient pas avec le « feu » sur les terres catalanes … il pourrait vous en cuire ! Révisez votre histoire de France, le Pays CATALAN n’a jamais appartenue à l’Occitanie.
    Une révision géographique s’impose, l’Occitanie par de Bordeaux jusqu’à Nice, sans passer par Perpignan !
    Faut-il avoir Bac+12 et fait Science POpo pour comprendre ? Là est toute la question !
    Les catalans continuent de veiller !

    * : c’est de l’allemand … c’est pour « frapper » les esprits sommeillant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.