terroristes

Terrorisme. Arrestations de plusieurs individus à Carcassonne, Perpignan et Ganges

29/06/2016 – 19h00 Carcassonne (Lengadoc Info) – La DGSI (Direction générale de la sécurité intérieure) a procédé ce mardi 28 juin à l’interpellation de plusieurs individus dans le cadre de la lutte contre le terrorisme islamiste.

Un couple a été interpellé ce mardi matin à Carcassonne, au hameau de Montredon, par les hommes de la DGSI et du RAID de Bordeaux. Un autre individu a également été placé en garde à vue à Perpignan. Les trois suspects sont actuellement poursuivis pour « association de malfaiteurs » et « préparation en vue de commettre un acte terroriste ». L’opération de police a été conduite à la demande du parquet anti-terroriste de Paris. Les policiers ont désormais quatre jours pour réunir les éléments permettant l’inculpation des suspects, faute de quoi ils seront relâchés.

Plusieurs personnes arrêtées pour terrorisme dans la région

Dans le cadre de la lutte contre le terrorisme islamiste, plusieurs individus ont également été arrêtés ces derniers jours dans la région. Ainsi, le lundi 13 juin, les policiers ont interpellé à Carcassonne un individu qui s’apprêtait à commettre un attentat. L’homme, âgé de 22 ans et originaire de Lunel, était converti à l’Islam. Interpellé en possession d’un couteau et d’une machette, l’individu a reconnu lors de sa garde à vue, vouloir attaquer des touristes américains et anglais. Il envisageait également de s’en prendre à des policiers, des gendarmes et des militaires.

Autre arrestation, cette-fois-ci à Ganges, dans l’Hérault, un homme âgé entre 25 et 30 ans, a été interpellé mardi 15 juin dans le cadre de l’enquête sur Larossi Abballa, l’islamiste qui a poignardé à Magnanville, un policier et égorgé sa femme. Larossi Abballa a revendiqué ces meurtres en faisant allégeance, dans une vidéo, à l’État Islamique. Trois individus ont été arrêtés suite cet attentat. Si deux d’entre eux étaient en région parisienne, le troisième homme a été interpellé à Ganges par la DGSI et la SRPJ de Ganges.

La région Occitanie particulièrement menacée par le terrorisme

Dans la nouvelle région, on recense plusieurs centaines d’individus radicalisés qui pourraient basculer dans le terrorisme. Le nombre exact pourrait même dépasser le millier d’individus soit l’équivalent d’un régiment de l’armée française. 

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2016, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Vous pouvez regarder également

passe vaccinal

Passe Vaccinal. Le député Nicolas Meizonnet (RN) dit NON !

22/01/2022 – 18h00 Montpellier (Lengadoc-info.com) – Nous publions ici le communiqué du député (RN) de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.