Accueil » Société » Montpellier. Les anti-loi el Khomri réclament des cartes de tram pour les migrants
Migrants

Montpellier. Les anti-loi el Khomri réclament des cartes de tram pour les migrants

30/06/2016 – 19h30 Montpellier (Lengadoc Info) – Ils étaient une soixantaine de manifestants, le jeudi 23 juin, à manifester devant et dans les locaux de la Métropole de Montpellier pour réclamer des cartes de transport pour permettre aux migrants clandestins de pouvoir circuler. Selon un témoin, les forces de police étaient absentes lors de l’occupation des locaux de la Métropole et seuls deux agents de sécurité de la Métropole étaient sur les lieux mais ne sont pas intervenus. Parmi les manifestants on pouvait noter la présence des militants de Nuit Debout mais également de la CNT (Confédération Nationale du Travail) et de Solidaire, deux syndicats d’extrême gauche.

migrants
L’entrée de la Métropole occupée par les pro-migrants

Des cartes de transport gratuites pour les migrants

Durant la manifestation organisée par les opposants à la loi el Khomri au nom de la « convergence des luttes », les manifestants ont donc occupé les locaux de Montpellier Métropole Méditerranée, situés dans le quartier d’Antigone. L’objectif de cette action était de faire pression sur la Métropole afin que celle-ci distribue gratuitement des cartes de transport de la TAM à la trentaine de migrants accueillis dans les anciens locaux de la gendarmerie situés entre l’avenue de Lodève et l’avenue Massena. Dans un communiqué, le collectif « Migrant-e-s Bienvenue 34 » explique que « parmi les multiples problèmes rencontrés par les migrants de ce centre, une revendication urgente a émergé, pouvoir bénéficier d’une carte TAM gratuite ou à très faible coût pour pouvoir se déplacer en ville ».

Dans un autre communiqué, le collectif s’insurge « contre une Europe criminelle qui ne sait plus quoi inventer pour éviter d’accueillir ces migrants/es qui ne cherchent qu’à vivre dans la sécurité et la dignité ». Ils ajoutent également qu’il « est urgent que se mène une vraie politique d’hospitalité avec les moyens budgétaires suffisants pour assurer un accompagnement social, éducatif, linguistique permettant aux migrants de s’insérer dignement dans notre société ».

La présence de ces migrants à Montpellier ne fait pas l’unanimité. Ainsi, les identitaires ont manifesté à plusieurs reprises contre la présence de ce centre d’accueil.

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2016, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Vous pouvez regarder également

terroristes

Terrorisme. Un lunellois converti à l’Islam condamné à 9 ans de prison

07/11/2019 – 17h00 Lunel (Lengadoc Info) – La cour d’appel de Paris a condamné un …

2 Commentaires

  1. C’est très « sympa » d’offrir des cartes de tram ….de la part de gens qui ne doivent pas non plus la payer !
    …parce que pour nous, c’est 300 € l’année !

  2. J’ai un copain au RSA, il paie 3€ par mois sa carte de tram, moi 30€ …. pourtant je ne gagne pas 10 fois le RSA !
    Les SACRIFIéS de notre société, ce sont les smicards et les petits salaires : ils paient TOUT plein pot !
    Quelle injustice ! Quand la CGT se mobilisera-t’elle pour EUX plutôt que pour Air France et les cheminots …?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.