Alexandre Mendel

Alexandre Mendel « S’il avait du courage, Christian Estrosi démissionnerait aujourd’hui »

15/07/2016 – 18h50 Montpellier (Lengadoc Info) – Alexandre Mendel, journaliste et auteur de La France Djihadiste, revient pour Lengadoc Info sur l’attentat de Nice qui a fait ce jeudi 14 juillet, 84 morts selon le dernier bilan.

Lengadoc Info : Il y a une chose qui ressort au moment où nous parlons, c’est que peu de personnes emploient le terme « islamiste » ou « djihadiste », est-ce que vous pensez qu’il y a une volonté de cacher certaines choses, des choses pourtant confirmées par la décision de François Hollande de multiplier les frappes en Syrie et en Irak ?

Alexandre Mendel : Oui probablement, le problème c’est que ce n’est même pas quelque chose d’avoué, ils n’utilisent pas le terme « islamiste », ce n’est pas dans leur code sémantique. Pour eux ça n’existe pas, ce sont juste des terroristes.

S’agissant de François Hollande qui intervient à trois heures du matin pour annoncer qu’il allait intensifier les frappes en Syrie et en Irak c’est complètement bidon. Ce n’est pas en Syrie et en Irak qu’il faut intervenir mais dans nos quartiers, dans nos « no-go zones » que ce soit à Nice, à Marseille ou à Montpellier. Il est vraiment illusoire de croire qu’avec seulement 18 avions nous allons arriver à faire de la France un pays sécurisé. C’est en allant dans les quartiers où on ne va plus, en arrêtant les imams qui prêchent la haine, en arrêtant leurs fidèles, c’est-à-dire en appliquant la loi martiale, qu’on gagnera la guerre. Autrement il y aura d’autres attentats. Il est évident que Nice est un attentat parmi tant d’autres et on sait très bien qu’en septembre, un des objectifs de Daech est de gâcher la rentrée scolaire et de s’attaquer aux enfants qui vont à l’école publique.

Lengadoc Info : Vous connaissez bien Nice, vous avez enquêté à plusieurs reprises dans cette ville notamment pour votre livre La France Djihadiste. Quelle est la situation sur place ?

Alexandre Mendel : Nice est une ville qui lorsqu’on retire tous les lieux touristiques (la place Massena, la place Garibaldi, la promenade des Anglais, les plages…) est constituée de quartiers qui sont terriblement hostiles à la France. Je pense notamment au quartier de l’Ariane mais aussi au quartier des Moulins. C’est de là que se constituent des mosquées clandestines appelant à la haine de la France et donc à la mort de Français innocents. Et là où je suis très critique c’est que Christian Estrosi, ex-maire de Nice et nouveau président de la région PACA, n’a pas idée ou plutôt a idée mais ne veut pas le dire, de la catastrophe que lui même a installée. Il est allé au contact de mosquées proches de Tariq Ramadan, c’est-à-dire de l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF). C’est très facile d’aller sur BFM TV et de demander des comptes à l’État alors que soi-même on est responsable.

Lengadoc Info : Pour vous Christian Estrosi a une part de responsabilité dans l’attentat d’hier ?

Alexandre Mendel : Oui, très clairement. Quelqu’un qui laisse s’installer des mosquées clandestines, qui a un double discours, qui est capable d’aller en Israël au secours de villes bombardées par le Hamas mais qui en même temps pose pour la photo avec des membres des Frères Musulmans, c’est quelqu’un qui a une lourde part de responsabilité. Christian Estrosi, malgré le caractère tragique des événements, il me fait rire dans la mesure où il est sur deux terrains à la fois, le combat contre l’islamisme et en même temps l’appui des islamistes. S’il avait du courage, il démissionnerait aujourd’hui, mais le pouvoir est trop agréable pour qu’il puisse le faire.

Lengadoc Info : Pourquoi des gens comme Christian Estrosi, vont soutenir la communauté musulmane, les djihadistes ?

Alexandre Mendel : Si Christian Estrosi soutient la communauté musulmane et notamment les islamistes, c’est parce-qu’ils constituent une part non négligeable du corps électoral. Sans l’appui des islamistes, Christian Estrosi n’aurait jamais été président de la région PACA. Face à Marion Maréchal Le Pen, il a gagné à 52 % contre 48 %, vous pouvez mettre les deux pour cent sur le compte de gens islamisés qui préfèrent miser sur celui qui ferme les yeux sur leur prêches, leur attitude.

Lengadoc Info : Pour vous la prolongation de l’État d’urgence, c’est sérieux ?

Alexandre Mendel : La prolongation de l’État d’urgence aura lieu jusqu’à la présidentielle, les renseignements le savent. Les plus gros attentats sont annoncés avant la présidentielle pour déstabiliser l’élection. Toute espèce d’attentat qui aura lieu sans l’État d’urgence mettrait François Hollande à 5-6% dans les sondages et il ne peut pas se le permettre.

Je pense que François Hollande se moque de nous quand il explique que l’on est en guerre puisqu’il n’applique pas les lois de la guerre. Les lois de la guerre consistent à faire des prisonniers de guerre, ratisser les appartements, ratisser les mosquées, ratisser les salles de prière clandestines, au besoin avec l’armée, pour justement que la guerre soit gagnée. En étant un Etat faible on donne toutes les clés à nos ennemis pour qu’ils gagnent la guerre

Lengadoc Info : Oui mais là vous parlez de ratisser « large », on parle quand même d’une population de plusieurs millions de personnes, est-ce que l’on a, aujourd’hui, les moyens humains et techniques de mener cette guerre ?

Alexandre Mendel : Non, on ne les a pas. En comptant les forces de gendarmerie, les forces armées, toutes les forces de sécurité sur notre territoire, nous n’avons que 500 000 personnes pour assurer la sécurité de 67 millions de personnes. En face de nous, nous avons, au minimum 15 000 personnes capables d’attaquer la France. Pour eux, le jeu de quilles d’hier à Nice, désolé de l’expression mais c’est du billard. Il est trop facile d’attaquer la France parce-que dans ce pays on pense que la guerre est un slogan et non pas une méthode. Le problème c’est que l’on pense trop souvent à la cour européenne des droits de l’Homme. On est plus dans l’après-guerre façon « droits de l’Homme » que dans la guerre.

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2016, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Vous pouvez regarder également

Génération Identitaire menacé de dissolution par Darmanin

19/02/2021 – 20h30 Montpellier (Lengadoc Info) – Le mouvement Génération identitaire entend organiser samedi 20 février …

5 Commentaires

  1. Sur Nice, des mosquées clandestines certes mais pas que…
    J’ai fait la sécurité dans un foyer ADOMA (ex SONACOTRA donc réservé à des travailleurs arabe) sur Nice (les moulins). Outre le fait que les 240 chambres étaient toutes occupées par des retraités arabes mais que physiquement seulement la moitié des occupants était présent. Les autres vivant au bled, percevant les aides et prêtant leur chambre à des « amis » de passage venant souvent du bled….
    Il y a, là-bas, une salle de prière ou, certains WE des jeunes Imams en djellaba et bien barbu viennent faire le prêche. Le Directeur du centre laissant les consignes (les noms des Imams) pour les laisser vivre le temps du WE dans cette salle de prière… Les fidèles se pressent pour chaque prière, mais les fidèles ne sont pas les chibanis du foyer ADOMA, non, ils viennent de la cité d’à coté (les moulins) et ils ont entre 16 et 40 ans…
    Tout cela est autorisé par le Directeur de ce foyer, et la même chose existe dans le grand ADOMA de la route de Grenoble…
    Laxisme et yeux bandés de la part de personne sensée être responsable.

  2. Politique de comptoir bar pmu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.