Des députés de droite veulent dissoudre les groupuscules antifas

22/09/2014 – 19h00 Paris (Lengadoc-info.com) – Mercredi dernier, quarante députés ont déposé une proposition de loi à l’Assemblée nationale pour demander l’élargissement des « conditions de dissolution des associations ou groupements de fait tels que les groupes antifas ».

Pour ces députés issus essentiellement de la Droite Populaire de Thierry Mariani et Lionel Lucas, « force est de constater qu’aujourd’hui, les groupes radicaux ne disposant pas d’existence juridique se développent et s’en prennent souvent violemment aux biens privés, au mobilier urbain, ou à l’intégrité physique des forces de l’ordre, sans que les autorités compétentes puissent les dissoudre, faute de fondement juridique. Il semble donc nécessaire de faire évoluer la législation afin de permettre la dissolution de toute association ou groupement de fait portant atteinte aux biens privés, au mobilier urbain, ou à l’intégrité physique des forces de l’ordre ».

Cette proposition de loi fait notamment suite à la monté de violence de ces groupuscules avec par exemple le saccage du centre-ville de Nantes en février 2014. A noter qu’aucun député du Languedoc-Roussillon ne s’est joint à cette démarche. Pourtant, le phénomène « antifa » est loin d’être inconnu dans notre région. Tout récemment en 2013, deux membres de ces groupes violents ont été condamnés par la justice après avoir agressé des policiers à Montpellier. Chacune de leurs manifestations, le plus souvent non déclarées, est l’occasion de parader cagoulés au nez et à la barbe des forces de l’ordre…

Lengadoc-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Vous pouvez regarder également

migrants

La première subvention du nouveau maire de Montpellier est pour l’accueil des migrants

30/07/2020 – 12h40 Montpellier (Lengadoc Info) – Voilà un acte qui donne clairement l’orientation générale …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.