Saint Bauzille
Michel Issert, maire de Saint Bauzille. Crédit : Lengadoc Info

Migrants. Le maire de Saint Bauzille de Putois retourne sa veste

27/10/2016 – 19h05 Saint Bauzille de Putois (Lengadoc-info.com) – Alors qu’il avait été à la tête de la fronde anti migrants à Saint Bauzille de Putois, le maire de la commune, Michel Issert (sans étiquette), a changé de discours du jour au lendemain et présente désormais son village comme une terre d’accueil et menace ceux qui s’y opposent.


Menace d’amende et de prison à l’encontre des anti migrants à Saint Bauzille


Alors qu’une manifestation devait avoir lieu ce mercredi à Saint Bauzille pour protester contre l’arrivée des migrants, Michel Issert a décidé de prendre un arrêté municipal pour interdire cette manifestation. Le communiqué de presse qui en découle est très évocateur : « J’attire solennellement l’attention des habitants du village et des éventuels contrevenants que toute infraction au présent arrêté est passible (…) de six mois d’emprisonnement et de 7 500 euros d’amende ».

Une menace qui sera d’ailleurs diffusée durant la journée de mercredi sur la commune par mégaphone. Une diffusion qui sera accompagnée d’une recommandation du maire : « je demande à tous les habitants de Saint Bauzille de rester chez eux. Restez chez vous, faites nous confiance. »

Selon un habitant du village qui a souhaité resté anonyme, des pressions ont été exercées sur certains habitants, notamment ceux qui travaillaient ou dépendaient de la mairie.


Interdiction de la manifestation anti migrants mais pas de celle des pro migrants


Contrairement à ce qu’a pu écrire le Midi Libre, Michel Issert a interdit uniquement la manifestation anti migrants. Si l’arrêté municipal stipulait bien que deux manifestations étaient interdites, la deuxième s’avérait être un événement facebook qui appelait également à manifester contre l’arrivé des migrants. En revanche, aucun arrêté municipal n’a été pris à l’encontre de la manifestation de militants d’extrême gauche favorables à l’accueil des migrants. Ce rassemblement qui s’est tenu devant le nouveau centre d’accueil a donc pu avoir lieu sans problème. Le maire est même aller saluer les manifestants.


Un maire fragilisé dans son village ?


Au final, le changement radical de position du maire de Saint Bauzille soulève des questions chez certains habitants. « Lundi il est monté à Paris et comme par hasard le lendemain il avait complètement changé d’idée » nous dit un organisateur de la manifestation interdite. Manifestation qui a quand même eu lieu puisque qu’une quarantaine de personnes ( dont deux conseillers régionaux FN) étaient présentes rue du Croutou pour manifester et ce, malgré la présence d’une cinquantaine de gendarmes. Preuve que l’arrêté municipal n’avait absolument pas pour objectif d’interdire le rassemblement mais de dissuader les villageois d’y aller.


Mais ce qui choque les opposants à l’arrivée des migrants dans le village c’est le changement d’attitude du maire. Il incarnait la résistance du village face au « diktat » de l’État, il avait démissionné de son poste d’élu. Un habitant nous a même dit qu’après la réunion publique du 20 octobre dernier, il avait fait savoir à certains que « les caméras de surveillance du village étaient éteintes ».

Dans un village où le Front National est largement arrivé en tête au premier tour des élections régionales de 2015 avec 34 % des voix, le nouveau discours du maire, favorable à l’accueil des migrants, en a surpris plus d’un.

43 migrants, principalement soudanais, sont arrivés ce jeudi matin au CAO de Saint Bauzille de Putois.

Jordi Vives

Photos : Lengadoc Info

Lengadoc-info.com, 2016, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Vous pouvez regarder également

Carole Delga

[Interview] Articles sur la condamnation de Carole Delga supprimés. Le RN censuré par la presse régionale ?

11/09/2020 – 12h30 Beaucaire (Lengadoc Info) –   Lengadoc Info : Carole Delga a été condamnée définitivement pour …

10 Commentaires

  1. Tout se paye un jour. Surtout les parjures et volte face …

  2. 1-Ce maire sans étiquette en mérite désormais une :renégat!
    2-Il est monté à Paris: la négociation qui a porté sur le nombre de migrants a été monnayée par quel avantage promis?
    3-L’avertissement diffusé par mégaphone pour persuader les habitants de rester chez eux rappelle une sombre époque où l »on » s’adressait ainsi à la population!

  3. Ce maire fait son dernier mandat ! Moi il me demanderait de me taire, je lui rappellerai les lois de la République ! je voterai FN à toutes les prochaines élections !

  4. Ce virevoltant maire pourrait-il donner des explications d’homme à ce discutable 360° ?

  5. Je ne comprends pas la situation.
    Si Michel ISSERT (à qui ?) a démissionné, il n’est plus maire de la commune qu’il administrait jusque-là.
    Dès lors et à dater de sa démission, tous les actes publics établis en son nom deviennent invalides.
    Première observation : si quelque-chose peut ainsi échapper à l’observateur lambda, c’est que l’information qui lui est « proposée » est pour le moins incomplète.
    En la matière, une demi-vérité relève de l’incompétence ou du mensonge du rapporteur.
    Deuxième observation : a/ pourquoi ?
    b/ pour quoi ?

  6. Aux prochaines élections renvoyer ce maire anti-démocrate et ses conseillers aller cultiver leurs jardins. Bon débarras!

  7. Plus qu’un parjure, plus que renégat, c’est un traître à sa population voire un vendu car il y aurait eu semble-t-iil négociation.
    Quid de sa démission ?

  8. Delamare Jean-augustin

    Digne d’une dictature, le National Socialisme est bien installé dans notre pays….

  9. Ça sent trop le pot de vin cette histoire ! Il a dû toucher un gros chèque pour sa commune.

  10. Il faut plaindre ce pauvre homme ; ll a, ou l’un des siens a, une telle casserole accrochée aux fesses que le chantage des prétendus pouvoirs publics a fait effet . Mieux vaut se raviser , quitte à être un peu vilipendée, que « tomber » pour une sale affaire …Mais quid du rôle du préfet dans cette affaire . Tout cela pue , et raide!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.