Sin City 2, un retour un peu trop attendu ?

24/08/2014 – 08h00 Montpellier (Lengadoc-info.com) – On s’attendait à un événement. Faut dire qu’une suite au chef d’œuvre qu’était Sin City 1 (2005) avait de quoi allécher les cinéphiles, les amateurs de bandes dessinées, les geeks en tout genre, les fans de Franck Miller et d’autres… Et pourtant, malgré le visionnage en 3D de rigueur, qui accentue l’atmosphère contrastée du noir et blanc, on a du mal à accrocher.

On ne sait pas vraiment ce qui cloche dans ce deuxième volet intitulé « Sin City: j’ai tué pour elle ». Les ingrédients sont les mêmes pourtant: qualité de l’image irréprochable, personnages fouillés et accrocheurs, ambiance noire à souhait, exubérance des protagonistes, alternance violence décomplexée/scènes romantiques savamment dosée. Et pourtant on se perd rapidement, on décroche de l’histoire par manque de fil conducteur tout en restant baigné par l’emprise de la ville.

On se retrouve avec le même goût de cendres dans la bouche que lors du visionnage de la suite de l’apocalyptique 300. A voir mais bof…

Pour ceux qui ne connaissent pas la série, on conseillera donc de découvrir uniquement le premier volet et d’en rester là. Pour les autres, qui n’auront pas attendu nos conseils pour se précipiter au ciné, ne vous attendez pas à une fusion artistique… Peut être manque-t-il la patte de Tarantino absent de la réalisation pour ce 2ème volet ?

Sachez enfin que si vous appréciez le style de Sin City, Franck Miller a réalisé un autre film, « The Spirit », qui date de 2008. Même s’il n’a rien à voir avec la « franchise » Sin City, il conserve la manière de filmer de Miller. On déplorera malgré tout encore une fois la faiblesse du scénario.

Photo : Wikipedia

Lengadoc-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Vous pouvez regarder également

Bruno Lafourcade

« Autour d’un ballon d’Armagnac », conversation avec Bruno Lafourcade

15/09/2020 – 15h55 Montpellier (Lengadoc Info) – Lengadoc Info vous propose de rencontrer l’écrivain Bruno Lafourcade …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.