Accueil » Histoire et tradition » Millau. Pas de défilé du 11 novembre pour la Légion à cause d’une dizaine d’antimilitaristes
Millau
Photo d'illustration

Millau. Pas de défilé du 11 novembre pour la Légion à cause d’une dizaine d’antimilitaristes

16/11/2016 – 17h35 Millau (Lengadoc-info.com) – L’État Major de l’Armée de Terre et la préfecture de l’Aveyron ont-ils paniqué ce 11 novembre à Millau face à quelques militants d’extrême gauche ? C’est en tout cas ce que laisse à penser la gestion calamiteuse de la cérémonie par les autorités .

Pas de défilé du 11 novembre pour la Légion Étrangère à Millau

Ce 11 novembre devait être le tout premier défilé des légionnaires de la 13ème Demi Brigade de la Légion Étrangère (DBLE) dans les rues de Millau depuis que l’unité a été transférée des Émirats Arabes Unis au plateau du Larzac cet été. La veille de la cérémonie, la mairie de Millau a été prévenue que le défilé, annoncé officiellement, n’aurait finalement pas lieu.

La raison de cette annulation ? L’appel lancé par le collectif d’extrême gauche Gardem Lo Larzac d’un « rassemblement antimilitariste » à Millau face au défilé des légionnaires. Une manifestation qui aura rassemblé seulement 13 personnes selon le maire de la commune, Christophe Saint Pierre (LR).

Face à cette « opposition », l’État Major de l’Armée de Terre a donc décidé d’annuler tout simplement le défilé des légionnaires qui devait clôturer la cérémonie du 11 novembre afin d’éviter tout trouble à l’ordre public.

Le maire de Millau très en colère

Christophe Saint Pierre n’a pas manqué de dénoncer cette décision. S’il a rappelé que le droit de manifester était un droit constitutionnel, il a interpellé le sous-préfet présent à la cérémonie en déclarant : « qu’une minorité prenne en otage une immense majorité qui, elle, s’est aussi exprimée par son approbation, je trouve qu’il y a là un élément difficile à comprendre ». Il a ajouté que « maintenant ça suffit, ça suffit d’être amené à reculer de façon régulière et systématique devant quelques individus. Nous n’avons pas fait défiler l’armée pour treize individus qui avaient besoin de manifester. »

Le collectif Gardem lo Larzac est opposé à l’installation de la Légion Étrangère sur le causse du Larzac. Une opposition qui est motivée par des revendications idéologiques anti-militaristes.

Créé en 1940 au camp du Larzac, la 13ème DBLE est la première unité de l’armée française a avoir rejoint le Général De Gaulle et intégré les Forces Françaises Libres. Lors de la guerre d’Indochine, elle participe notamment à la bataille de Dien Bien Phu. Après la guerre d’Algérie, la 13ème DBLE s’installe à Djibouti où elle restera jusqu’en 2011 avant de rejoindre Abou Dhabi. En 2015-2016, elle participe à la guerre contre Daech en fournissant un détachement de formateurs pour l’armée irakienne.

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2016, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Vous pouvez regarder également

Des Montpellierains rendent hommage à Jeanne D’Arc [Vidéo]

20/05/2019 – 19h35 Montpellier (Lengadoc Info) – A l’appel du Cercle royaliste de La Tour …

7 Commentaires

  1. Le Larzac gauchiste et l’armée … une longue histoire de haine !

  2. C’est scandaleux ! Il est temps de dissoudre ces associations anti francaises : les français vont ils devoir faire justice eux mêmes face au délitement et à la lâcheté du politique ?

  3. c’est une honte ! ,respect a nos militaires ! le jours ou ça va faire mal ces gauchos de merde et ( politicards en général avec le p.s ) seront bien contents d’avoir une armée au service de la France

  4. une honte de mettre au défit l’ARMEE FRANCAISE par une dizaine de merdeux drogués fainéants qui vivent au crochet des vrais français qui paient leurs impots et au-delà,
    une honte d’avoir laissé commettre cette erreur..comme celà a été erreur d’avoir laissé radier PIQUEMAL pour avoir « osé défier les préfets collabos »
    LA ROUE TOURNE MESSIEURS LES TRAITRES A LA NATION IL FAUDRA NOUS RENDRE DES COMPTES VOIRE PASSER SOUS LE COUPERET DE LA GUILLOTINE

  5. C’est l’image méme de ce gouvernement de vendus ; Au début de ce quinquenat il fallait des pressions tres fortes pour se faire entendre , aujourd’hui treizes merde suffisent pour le faire reculer . la honte ……

  6. En France, c’ est toujours les chefs qui baissent leurs frocs !! Un groupe de la Police Militaire aurait du désosser la tête de ces gauchistes au manche de pioche et le défilé se serait déroulé !!!!

  7. Gabriel MARTIN DES PALLIERES

    D’un ancien parachutiste (1958-1991)
    Dans les années 60, chaque défilé militaire des paras de Bayonne et de Mont de Marsan était accompagné sur ses flancs par des groupes de cadres en civil qui se chargeaient de faire taire les anti militaristes et de faire tomber les chapeaux des malpolis qui ne se découvraient pas au passage du drapeau. Il semblerait que les responsables d’aujourd’hui aient oublié ces bonnes manières ou serais-ce qu’ils n’aient plus rien dans le pantalon ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.