Tuerie de Millau, un procès sous tension

18/10/2014 – 09h00 Millau (Lengadoc-info.com) – C’est sous haute tension que s’est déroulé hier à la cour d’assises de l’Aveyron à Rodez, le procès de la « tuerie de Millau ». Il y a quatre ans, le 8 mai 2010, une vingtaine de maghrébins cagoulés et armés, attaquent un groupe d’antillais dans leur appartement à Millau. L’affrontement fait un mort et plusieurs blessés graves.

Après quatre longues années d’enquête, ce sont dix-huit personnes qui se retrouvent dans le box des accusés. Mais les tensions entre eux risquent de compliquer la tâche des juges. Mercredi, deux des accusés, les frères Morad et Taoufik Lanizi, ont été placés en garde-a-vue suite à des menaces de mort et des dégradations de véhicule au commissariat de Rodez. Arrivés ce vendredi au tribunal avec les menottes aux poignets, les deux frères n’ont pas hésité à proférer de multiples menaces et insultes à l’encontre des autres accusés : « Bande de fils de pute ! Tu peux rigoler ! Tu vas voir quand je vais t’attraper. Espèce de gros batard ! Tu sais très bien ce que tu as fait, t’inquiète pas on va te retrouver ! Tu y étais toi, et toi, et toi aussi ! Fais ta victime espèce de fils de pute. On se reverra, vous le savez très bien et on se réglera ! »

Le risque d’être condamné à la prison à perpétuité semble pousser certains des accusés à finir par se mettre à table, ce qui n’est pas du goût de tous. Du coup, les agressions verbales semblent avoir leur effet sur la cour qui a écourté la séance et repoussé la prochaine à mardi. Le procès devrait se terminer le 28 novembre.

Photo: DR

Lengadoc-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Vous pouvez regarder également

Palavas

[Vidéo] « La racaille en prison » : Palavas manifeste contre l’insécurité

08/08/2020 – 15h15 Palavas-les-Flots (Lengadoc Info) – Ce vendredi, près de 400 personnes ont marché …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.