Accueil » Société » La Dépêche du Midi, Midi Libre et la Marseillaise, la PQR ultra-subventionnée
PQR

La Dépêche du Midi, Midi Libre et la Marseillaise, la PQR ultra-subventionnée

30/11/2016 – 18h50 Montpellier (Lengadoc-info.com) – Le montant et la répartition des subventions à la presse française attribuées par l’État pour l’année 2015 a été récemment rendus publics par le ministère de la Culture, l’occasion de faire un petit tour d’horizon de la presse quotidienne régionale (PQR) en Occitanie et de voir les médias qui sont les plus gros consommateurs d’aides publiques.

Les journaux du groupe Baylet à l’avant-garde de la PQR subventionnée

Sans surprise, les titres du groupe la Dépêche du Midi, appartenant à la famille de Jean-Michel Baylet, l’actuel ministre de l’Aménagement du territoire, sont parmi les titres les plus subventionnés en Occitanie. Trois des journaux du groupe font partie des 30 médias les plus subventionnés de France.

La Dépêche du Midi arrive même en huitième position sur 326 dans le classement national. Avec 1 656 518,68 d’euros de subventions pour l’année 2015 avec une diffusion annuelle de 55 561 211 exemplaires, la Dépêche du Midi est le deuxième titre de la PQR française en terme de subventions, derrière Ouest-France.

Avec 609 837,32 d’euros de subventions pour une diffusion annuelle de 43 396 566 exemplaires, le Midi Libre arrive en vingt-septième position.

Il est suivi de près par un autre titre du groupe la Dépêche, Centre Presse Aveyron qui avec 590 092 euros de subventions, arrive en vingt-huitième position. Une subvention considérable pour un titre qui n’est diffusé annuellement qu’à 5 949 333 exemplaires. A titre de comparaison, un exemplaire de la Dépêche du Midi est subventionné à hauteur de 0,03 centime, 0,01 centime pour le Midi Libre mais 0,10 centime pour un exemplaire de Centre Presse Aveyron. Même constat pour La Nouvelle République des Pyrénées qui avec 348 669 d’euros de subventions pour seulement 3 190 701 exemplaires coûte au contribuable 0,11 centime l’unité.

Arrivant en cinquante-troisième position, le Petit Bleu, a touché 248 123 d’euros de l’État en 2015 pour une diffusion de 2 519 924 exemplaires.

Enfin, le « bon élève » du groupe la Dépêche, l’Indépendant, arrive en soixante-douzième position au classement avec « seulement » 140 737 d’euros de subventions pour 18 878 543 d’exemplaires diffusés en 2015, soit un coût de 0,01 centime par exemplaire.

En tout, le groupe la Dépêche a touché en 2015 la modique somme de 3 593 977 d’euros de la part du contribuable.

La Marseillaise en faillite malgré d’importantes subventions

Le journal communiste La Marseillaise connait depuis quelques temps d’importantes difficultés financières. Déjà en cessation de paiement en 2014, le quotidien avait sauvé son titre en 2015 en licenciant quatre-vingt dix personnes et en étant racheté par les Editions des Fédérées, dirigées par Pierre Dharréville, secrétaire départemental du Parti communiste des Bouches du Rhône. Mais cela n’aura pas suffit. Le mercredi 23 novembre 2016, le journal a annoncé qu’il déposait le bilan et attendait un placement en redressement judiciaire.

Dans un communiqué, Pierre Dharréville écrivait que « Nous n’imaginons pas, dans ce moment d’affaiblissement de la République, qu’on laisse La Marseillaise seule face à ses problèmes ». Pourtant, le journal communiste est loin d’être seul, bien au contraire ! En effet, l’Etat semble très généreux vis-à-vis de ce média au point de lui attribuer 693 992 euros de subventions en 2015. Un chiffre considérable qui place La Marseillaise en vingt-quatrième position sur 326 dans ce classement des subventions.

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2016, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Vous pouvez regarder également

nîmes

Une trentaine de migrants cachés dans deux camions entre Marseille et Nîmes. Un routier témoigne

18/10/2018 – 18h10 Nîmes (Lengadoc-info.com) – Des migrants qui montent clandestinement dans des camions, c’est …

One comment

  1. La presse subventionnée est une presse de propagande. Ceci expliquant cela …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.