Jean Marie Le Pen

Législatives. Jean-Marie Le Pen en meeting à Palavas le 21 janvier

17/01/2017 – 18h30 Montpellier (Lengadoc Info) – C’est à Palavas-les-Flots que Jean Marie Le Pen a décidé de lancer le samedi 21 janvier prochain la campagne des Comités Jeanne pour les élections législatives. Dans une région électoralement acquise au Front National, sur les terres d’Alain Jamet, un des fondateurs du parti, Jean-Marie Le Pen souhaite aujourd’hui mener l’offensive contre la stratégie actuelle du FN.

Lorrain de Saint Affrique, secrétaire général des Comités Jeanne, et Stéphane Goepfert, responsable des Comités Jeanne pour la région Occitanie, donnaient une conférence de presse la semaine dernière à Montpellier en vue du meeting du 21 janvier. Un meeting qui veut « faire sortir cette droite hors-les-murs du carcan dans lequel elle est enfermée » déclare Stéphane Goepfert en reprenant l’expression popularisée par le maire de Béziers, Robert Ménard.

Un label pour les candidats fidèles à Jean-Marie Le Pen

Jean-Marie Le Pen compte ainsi rassembler à Palavas le 21 janvier plusieurs composantes de la droite patriote autour de lui et des Comités Jeanne. Aussi pour les élections législatives, les Comités Jeanne ne présenteront pas des candidats mais décerneront des labels aux candidats qui en feront la demande.

Ainsi, Lorrain de Saint Affrique explique que « si un candidat du Front National qui souhaiterait l’appui de Jean Marie Le Pen et qui le demanderait dans la forme qui sera rendue publique le 21 janvier à Palavas, pourrait l’obtenir. Le Label « Comités Jeanne » est disponible pour quiconque remplira les conditions, c’est-à-dire une fidélité à une orientation politique bien connue qui est celle de Jean-Marie Le Pen ».

Lorrain de Saint Affrique. Crédit : Lengadoc Info

De fait, le 21 janvier, on pourra retrouver plusieurs personnalités autour de Jean-Marie Le Pen telles que Carl Lang du Parti de la France, Pierre Vial de Terre et Peuple, Roger Holeindre du Cercle National des Combattants. Le SIEL de Karim Ouchik et la Ligue du Midi participeront également au meeting. Mais ce meeting c’est surtout l’occasion pour les partisans de Jean-Marie Le Pen de démontrer leur capacité à mobiliser pour la première fois les déçus du FN dans la région.

Des candidatures qui font réagir

Du côté du FN, ce meeting est loin d’être vu d’un bon œil par les cadres locaux. « C’est une initiative qui pousse à la division des patriotes » nous fait savoir un élu héraultais du parti de Marine Le Pen, « les gens qui se présenteront avec les Comités Jeanne sont souvent des anciens frontistes déçus car ils n’ont pas eu les places qu’ils voulaient lors des élections précédentes ».

Pour le moment, très peu de candidats des Comités Jeanne sont connus. A Agde, Christophe Panis a déjà lancé sa campagne et dispose d’une permanence. Stéphane Goepfert sera également candidat et certains évoquent également la possible candidature du conseiller municipal de Montpellier, Djamel Boumaaz. Du côté de la Ligue du Midi en revanche, si elle participera au meeting du 21 janvier et que son président, Richard Roudier, a fait savoir son opposition à la suppression des régions voulue par Marine Le Pen, une initiative qu’il juge « anti-identitaire », le mouvement identitaire occitan ne devrait pas présenter de candidat aux élections législatives.

Photos : Lengadoc Info

Lengadoc-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Vous pouvez regarder également

migrants

La première subvention du nouveau maire de Montpellier est pour l’accueil des migrants

30/07/2020 – 12h40 Montpellier (Lengadoc Info) – Voilà un acte qui donne clairement l’orientation générale …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.