Accueil » International » Syrie. Guerre fratricide chez les rebelles islamistes
rebelles

Syrie. Guerre fratricide chez les rebelles islamistes

30/01/2017 – 19h55 Syrie (Lengadoc Info) – Point de situation numéro 23 – En Irak, la situation à Mossoul semble se stabiliser après la prise des quartiers orientaux de la ville. En Syrie, nous assistons à une avancée des forces loyalistes à la fois contre l’Etat Islamique à l’Est mais également contre les « rebelles » à l’Ouest. Ces fameux « rebelles » qui profitent du cessez-le-feu en oeuvre pour se livrer à une véritable guerre fratricide…

Combats internes entre rebelles à Idlib

Une des nouvelles les plus importantes de ces derniers jours est sans aucun doute le regain de tensions entre factions « rebelles » dans le gouvernorat d’Idlib. Nous avions déjà évoqué ces tensions internes qui se caractérisaient par des accrochages fratricides au bénéfice des forces loyalistes. Désormais le divorce est pleinement consommé et un nouvel acteur vient de voir le jour sous le nom de Hayat Tahrir Al-Sham (Organisation de Libération du Levant) regroupant les éléments les plus radicaux et les plus islamistes. Ce groupe s’oppose désormais à la coalition de Ahrar Al-Sham sur le même territoire. Les enjeux de cette division sont importants car elle est déterminée par le soutien ou non de la Coalition Internationale et au premier chef, de celle des Etats Unis dont le nouveau président Donald Trump a fait de la destruction des groupes islamistes un de ses principaux objectifs.

Rebelles
Factions islamistes opposées

Wadi-Barada enfin libérée

Les forces gouvernementales ont enfin réussi à vaincre les insurgés qui imposaient un blocus sur l’eau à la population de Damas. Plus de 5 millions de personnes s’étaient ainsi retrouvées en pénurie d’eau potable pendant près de 40 jours. L’enjeu était des plus cruciaux pour la capitale de la Syrie mais l’acharnement des combattants rebelles a donné du fil à retordre aux forces armées loyalistes. Un accord de réconciliation a pu être établi entre les deux parties et des bus ont acheminé les derniers rebelles en direction du gouvernorat d’Idlib plus au nord. 2600 rebelles locaux se verront accorder une amnistie par le gouvernement de la Syrie. Ce sont également près de 400 kilomètres carrés qui sont revenus au gouvernement de la Syrie. Les techniciens sont désormais à pied d’œuvre pour rétablir l’adduction d’eau potable.

Rebelles
Unités loyalistes à Wadi-Barada

Une partie des 5000 combattants loyalistes ayant terminé leur tâche se verront diriger vers le front de Ghouta à l’Est de la capitale Damas, dernier bastion important de la zone.

Avancées loyalistes à l’Est d’Alep

La massification des forces militaires loyales au gouvernement de la Syrie à l’Est de la ville d’Alep récemment libérée, présageait de l’ouverture d’un nouveau front dans ce secteur. Le cessez le feu mis en place depuis quelques semaines ainsi que la tenue de négociations à Astana la capitale du Kazakhstan a permis aux loyalistes de se concentrer sur leur lutte contre l’ennemi prioritaire qu’est l’Etat Islamique. Les forces d’élite mécanisées Tigre ont déjà réussi à libérer 25 villages en 15 jours et se trouvent désormais à 4 kilomètres au sud d’Al-Bab. Un accord militaire avec la Turquie semble s’être mis en place et devrait amener les forces loyalistes à couper les lignes d’approvisionnement de l’Etat Islamique par le sud de la ville, réalisant ainsi l’encerclement complet de ce bastion jihadiste. Rappelons que l’armée turque et ses affiliés locaux se heurtent depuis près de 2 mois à une résistance inouïe de la part de Daech et subissent des pertes qui entachent leur réputation. Après une douzaine de tentatives repoussées, ils se concentrent sur des bombardements intensifs sur la ville.

L’avancée depuis la base aérienne de Qweires en direction de Deir Hafer ne semble plus être l’objectif prioritaire dans cette zone.

Le reste du front

– Les forces gouvernementales ont axé leur effort autour de la ville de Khanasser en élargissant la zone tampon autour de l’axe d’approvisionnement entre Hama à l’Ouest et Alep au Nord. Cet axe est le cordon ombilical qui permet au gouvernement d’intervenir au nord du pays. Son importance est donc cruciale. Les efforts gouvernementaux se sont portés en direction de l’Ouest contre les rebelles islamistes et vers l’Est contre les jihadistes de l’Etat Islamique. Une contre-offensive de Daech a momentanément réussi à couper le trafic routier dans le secteur mais a rapidement été repoussée.

– La situation à Deir Ez-Zor semble se stabiliser. Les forces loyalistes ont reçu des renforts par voie aérienne et les aviations russe et syrienne effectuent des bombardements réguliers. Les forces loyalistes effectuent des contre-offensives autour du cimetière de la ville de façon a briser l’encerclement de l’aéroport militaire.

– Les combats en direction de la cité antique de Palmyre sont toujours en cours à l’avantage des forces loyalistes. La zone libérée autour de la base aérienne de Tiyas continue de s’agrandir au Sud comme au Nord. Les forces militaires russes apportent l’appui aérien indispensable aux troupes syriennes. Des hélicoptères Kamov Ka-52 Alligator destinés à améliorer la précision des bombardements viennent d’arriver sur le sol syrien afin de contribuer à une meilleure efficacité contre Daech tout en contribuant à la sauvegarde du patrimoine historique. De nouvelles destructions ont d’ailleurs été opérées par Daech à Palmyre à l’intérieur de l’amphithéâtre romain ainsi que le monument Tétrapyle.

Martial Roudier

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

Sardaigne

Les indépendantistes prennent le pouvoir en Sardaigne avec l’appui de la Lega de Salvini

02/03/2019 – 15h30 Cagliari (Lengadoc Info) – Les élections régionales qui se sont déroulées le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.