Accueil » International » Catalogne. Après la dissolution du parlement, les indépendantistes remportent les élections anticipées
Catalogne
Crédit : Lengadoc Info

Catalogne. Après la dissolution du parlement, les indépendantistes remportent les élections anticipées

22/12/2017 – 16h30 Barcelone (Lengadoc Info) – On prend les mêmes et on recommence. Les indépendantistes ont obtenu la majorité absolue en nombre de sièges lors des élections régionales anticipées qui ont eu lieu ce jeudi 21 décembre en Catalogne. Des élections qui ont vu monter le parti centriste libéral unioniste Ciudadanos alors que l’extrême-gauche indépendantiste recule nettement.

En Catalogne les indépendantistes se maintiennent au pouvoir

L’annulation du référendum du 1er octobre sur l’indépendance de la Catalogne et la prise de contrôle de la région par Madrid n’auront, visiblement, pas changé grand chose lors des élections régionales anticipées qui se sont déroulées ce jeudi 21 décembre 2017.

Malgré l’emprisonnement de plusieurs de ses dirigeants et l’exil de Carles Puigdemont, l’ex-président de la Generalitat de Catalunya, les indépendantistes sont parvenus à obtenir une nouvelle majorité absolue en siège avec 70 élus pour les trois partis pro-indépendance Junts Per Catalunya (droite), ERC (gauche) et la CUP (extrême-gauche).

Côté unioniste, Ciudadanos progresse alors que le Parti Populaire s’écroule

Si les indépendantistes obtiennent une majorité de sièges, le parti centriste libéral Ciudadanos, favorable au maintien de la Catalogne au sein de l’Espagne, connaît une importante progression avec 37 sièges soit 12 sièges supplémentaires par rapport aux élections régionales de 2015.

En revanche, le Parti Populaire de Mariano Rajoy, le premier ministre espagnol, connaît une importante défaite et n’obtient que trois sièges contre 11 en 2015.

Le parti socialiste catalan, pro-unioniste, se maintient et ne perd qu’un seul siège. La liste Catalunya en Comú-Podemos, opposé à l’indépendance mais favorable au référendum obtient 8 sièges contre 11 en 2015.

L’extrême-gauche indépendantiste perd beaucoup de voix

Pour la CUP, le parti d’extrême-gauche indépendantiste, la soirée électorale n’a pas été très bonne. Alors que le parti disposait de 10 élus en 2015, il n’obtient que 4 sièges ce jeudi et perd près de 145 000 voix. Un score qui marque un net recul de l’influence de l’extrême-gauche au sein de la mouvance indépendantiste.

Néanmoins, Junts Per Catalunya et ERC n’ayant que 66 sièges, les quatre élus de la CUP sont nécessaires pour que les indépendantistes gardent leur majorité absolue.

Photos : Lengadoc Info

Lengadoc-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

Syrie. Conquête loyaliste fulgurante dans la poche d’Idlib

14/01/2018 – 20h00 Syrie (Lengadoc Info) – Point de situation numéro 50 – La situation …

One comment

  1. Statu quo donc. Notons qu’en termes de voix, les anti indépendance représente 52,5% des électeurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *