Accueil » Art de vivre » Rugby. Le MHR est à nouveau le Roi du Top 14 !
MHR

Rugby. Le MHR est à nouveau le Roi du Top 14 !

08/01/2018 – 19h35 Montpellier (Lengadoc Info) – Gagner à domicile le jour de la Galette des Rois, le 6 janvier 2018, était donc la jolie réussite du Montpellier Hérault Rugby face au Stade Français. Score sans appel de 28 à 16, mais surtout 4 essais contre 1 et donc 5 points d’engrangés (4 de la victoire et 1 bonus offensif), permettant au MHR de retrouver la première place tant convoitée du Top 14.

Dans un stade Altrad moyennement rempli, sans doute en raison de la fin des vacances scolaires et d’un horaire tardif (20h45), mais avec une belle pelouse excellemment illuminée où les tenues bleu azur et marine côté MHR et rose vif côté SF ressortaient vivement, le MHR devait rassurer son public après sa déconvenue à Brive la semaine précédente (29 à 10).

Ce n’était pourtant pas gagné d’avance car le Stade Français alignait de solides joueurs qui étaient fort habiles au jeu de main et plutôt puissants en attaque.

Du reste, ce fut le SF qui ouvrit le score à 13 min par un essai latéral droit de O’Connor (ancien joueur du MHR la saison passée), après avoir vu un essai précédent à 9 min refusé car l’ailier avait marché sur la ligne latérale avant d’aplatir le ballon ovale. Le joueur numéro 10, Plisson, sélectionné 16 fois dans l’équipe nationale, gage d’un coup de pied sûr, transformait. Score 0-7.

Le Montpellier Hérault Rugby releva le défi physique et, après une mêlée centrale, perça pour égaliser par Cruden à 20 min (voir vidéo). Bien transformé par le numéro 9, Paillaugue (7-7).

La suite fut pour le SF qui obtint 2 pénalités, à 22 min puis à 28 min, réussies par Plisson (7-13).

Le MHR réagit, occupa enfin le terrain du SF et, après une longue séquence, parvint à inscrire un bel essai à 35 min par Picamoles, bien transformé (14-13).

Première mi temps équilibrée avec un MHR qui a eu, comme souvent, un peu de mal à rentrer dans le match.

L’entracte fut assuré par une attraction amusante de foot géant, avec 2 équipes singulières car les joueurs étaient englués dans de grandes boules transparentes remplies d’air faisant office d’autos-tamponneuses.

La seconde mi temps fut d’emblée sous le contrôle du MHR, peut-être galvanisé par la connaissance du score final de son rival La Rochelle (égalité à Oyonnax, 38-38), qui lui ouvrait des perspectives de remonter au classement en cas de victoire ?

Dès la 43 minute, l’ailier Nadolo perça et permit au jeune mais puissant joueur « Momo » Haouas de planter un bel essai, bien transformé (21-13).

A 58 min, l’autre ailier, Nagusa, se blessa en interceptant un ballon et dut quitter le terrain.

Le Stade Français obtint une pénalité et la réussit, toujours par Plisson (21-16).

A 65 min, le TGV Nadolo passa en force et planta un magnifique essai, bien transformé (28-16).

Le score en resta là, malgré la possibilité pour le MHR d’inscrire un essai acrobatique, non validé suite à l’arbitrage vidéo. Plus inquiétante fut la sortie, due à une blessure à la cheville, de Paillaugue à la 72 minute.

L’année 2018 démarre donc bien pour le Montpellier Hérault Rugby qui pourra fêter l’Epiphanie en vrai Roi du Top 14 !

Tivan

Podium à l’issue de la quinzième journée du TOP 14 :

1er : Montpellier (MHR), 47 points ;

2ème : La Rochelle (Stade Rochelais), 46 points ;

3ème : Castres, 42 points.

Bonus 5:

Les Arrières : le demi de mêlée (numéro 9).

Le demi de mêlée anime le jeu : c’est généralement lui qui récupère le ballon en sortie de touche, de mêlée ou de regroupement. Il choisit de jouer à droite ou à gauche vers ses arrières, de passer le ballon à un de ses avants pour tenter d’avancer en percussion au ras du regroupement, ou, plus rarement, de taper au pied au-dessus de la défense adverse. Il introduit également le ballon dans la mêlée.

Agile et vif, il est capable de faire des passes rapides et précises afin de dynamiser le jeu.

Demi de mêlée est souvent considéré comme un poste dangereux, car en sortie de mêlée fermée il n’est pas rare de le voir se faire plaquer par un flanqueur tout juste détaché de son pack.

Au MHR, Benoît Paillaugue et Ruan Pienaar tiennent ce poste pour cette saison 2017-2018.

Photos : Lengadoc Info

Lengadoc-info.com, 2018, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

beer love fest

Le Beer Love Fest est de retour à Montpellier cette semaine

17/09/2018 – 18h40 Montpellier (Lengadoc Info) – Amateurs de houblon vous allez vivre une semaine …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.