Accueil » Société » Occitanie. 213 places d’hébergement supplémentaires pour demandeurs d’asile à partir du 1er avril
demandeurs d'asile
Crédit : Lengadoc Info

Occitanie. 213 places d’hébergement supplémentaires pour demandeurs d’asile à partir du 1er avril

10/01/2018 – 15h15 Carcassonne (Lengadoc Info) – La région Occitanie va augmenter le nombre de places d’hébergement pour les demandeurs d’asile à partir du mois d’avril. En 2017, la barre des 100 000 demandeurs d’asile a été franchie en France.

213 places d’hébergement d’urgence pour demandeurs d’asile créées en Occitanie

Alors que la région Occitanie dispose déjà de 5 837 places d’hébergement pour les demandeurs d’asile, de nouvelles places vont être encore créées entre le 1er avril et le 1er juillet 2018. Le gouvernement d’Emmanuel Macron a effet demandé aux préfets de créer 2 500 places supplémentaires d’Hébergement d’Urgence pour Demandeurs d’Asile (HUDA), dont 213 pour la région.

Comme l’indique un document émanant de la préfecture de l’Aude, les services préfectoraux ont lancé un appel d’offre pour la mise en place des ces hébergements.Le financement sera assuré par les préfectures sous la forme de subventions annuelles.

Parmi les critères de sélection, la préfecture de l’Aude indique « les projets doivent veiller à ce que la localisation des nouvelles places proposées ne contribue pas, dans la mesure du possible, à surcharger des zones déjà socialement tendues. »

L’Occitanie, une région qui connaît le plus de création de place d’hébergement pour migrants

Selon les chiffres de la Cimade, une des principales associations pro-migrants en France, la région Occitanie dispose de 5 837 places d’hébergement pour les demandeurs d’asile. L’essentiel de ces places est situé dans les départements de la Haute Garonne et de l’Hérault.

Si la région représente 7,7 % des places d’hébergement pour demandeurs d’asile en France, la Cimade indique que l’Occitanie fait partie des régions qui a connu le plus grand nombre de places d’hébergement crées.

Une situation qui risque de ne pas s’arrêter car selon l’OFPRA (Office français de protection des réfugiés et apatrides), la France a franchi la barre des 100 000 demandeurs d’asile en 2017, soit une augmentation de 17 % par rapport à 2016. Pour Pascal Brice, directeur général de l’OFPRA, refuse pourtant de parler « d’un afflux massif ».

Photos : Lengadoc Info

Lengadoc-info.com, 2018, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

la Paillade

Montpellier. La Paillade, un des 15 quartiers les plus dangereux de France

19/09/2018 – 18h30 Montpellier (Lengadoc Info) – Le ministre de l’intérieur, Gérard Collomb, a lancé …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.