Affaire Chalençon : scandale chez la haute bourgeoisie parisienne

07/04/2021 – 10h30 Montpellier (Lengadoc Info) – Pierre-Jean Chalençon, homme d’affaires, de médias et collectionneur français a récemment fait l’objet d’une polémique sur les réseaux. En effet, à la suite d’un reportage de la chaîne M6 sur des restaurants clandestins, le procureur de Paris a ouvert une enquête.

Pris la main dans le sac !

Tout est parti du travail d’investigation d’une équipe de télévision de M6. Incognito, une personne entre dans un immeuble des beaux quartiers de Paris pour s’immiscer dans une des fêtes mondaines privées, organisée par Pierre-Jean Chalençon. Désormais, il est poursuivi par la justice.

Dans cette vidéo, on l’entend prononcer les mots : « ici pas de covid, pas de masque » suivis de « il y a quelques ministres, ou célébrités ». Il rajoute que ce n’est pas la première fois que cela se passe, mais « deux ou trois fois par semaine ». Ces dîners proposent un service haut de gamme et des menus allant de 160 à 490 euros par menu, champagne et caviar à la clef ! A travers un communiqué de son avocat dimanche soir, Pierre-Jean Chalençon a implicitement reconnu être la source de ce témoignage.

Au cœur des soirées mondaines de l’élite parisienne

On apprend à la suite de ce reportage qu’il n’en était pas à son coup d’essai dans la polémique. Dans une vidéo publiée en février dernier, il indiquait organiser dans sa résidence des « déjeuners ou dîners » avec le restaurateur Christophe Leroy ainsi qu’avec le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, qui « doit venir dîner prochainement ». En réponse, Gabriel Attal a fait savoir qu’il avait « découvert cet extrait ce dimanche soir sur Twitter avec beaucoup d’étonnement ». Il affirme ne pas connaître M. Chalençon et son entourage aurait indiqué qu’il n’a : « Évidemment jamais participé à un quelconque dîner ou soirée ».

Il n’en fallait pas plus pour que la précédente polémique où une photo de Pierre-Jean Chalençon posant avec Dieudonné refasse surface. Polémique qui avait valu au journaliste la perte de son poste chez France 2.

L’ensemble des Français sont désormais confinés, enfermés chez eux, sans espoir de sorties ou de divertissements en tous genres pour cause de mesures anti-Covid. Et voilà qu’en pleine crise sanitaire on apprend que certains membres du gouvernement participeraient à des mondanités qui leur sont réservés et où les règles sanitaires n’existent tout simplement pas.

Un poisson d’avril en guise de défense

Sur BFM TV à ce jour, le 6 avril 2021, Pierre-Jean Chalençon intervient directement à l’antenne en disant que ces dîners seraient « un énorme poisson d’avril, si les gens n’ont pas d’humour, c’est qu’ils n’ont rien compris ! ». Il affirme qu’il ne s’agissait que d’une soirée de préparation. « Je n’organise pas de dîners, ni de soirées. Je n’organise rien du tout au palais Vivienne ou ailleurs, il est fermé depuis 15 mois. La semaine dernière était une sorte de soirée zéro. Nous avons mis en exergue quelques tables et invité quelques personnes pour leur faire visiter », a-t-il poursuivi, avant de conclure : « J’ai été piégé. ». De toute évidence, il n’était guère préparé à une telle avalanche de reproches et d’hystérie collective qu’a provoqué cette caméra cachée.

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2020, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

« QUI ? ». Décidément toutes les pancartes ne se valent pas !

13/08/2021 – 12h00 Montpellier (Lengadoc Info) – Il est très commun pour qui arpente les manifestations (et la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.