Accueil » Histoire et tradition » Pèlerinage de la Pentecôte. Le chapitre Saint Roch en marche vers Chartres
Chartres
Crédit : Lengadoc Info

Pèlerinage de la Pentecôte. Le chapitre Saint Roch en marche vers Chartres

25/05/2018 – 14h55 Montpellier (Lengadoc Info) – Tribune libre Un chapitre est le groupe constitué autour d’une paroisse ou d’une association pour participer au pèlerinage désormais traditionnel de Paris à Chartres qui a lieu autour de la Pentecôte, du 18 au 21 mai en 2018, et qui a soufflé ses 36 bougies cette année.

Pour Montpellier c’était le chapitre Saint Roch qui regroupait les pèlerins du Languedoc, avec une majorité de fidèles de l’Institut du Christ Roi Souverain Prêtre (ICRSP) qui bénéficie de l’autorisation de célébrer une messe traditionnelle les dimanche matin dans l’église de Sainte Eulalie. Parmi ces pèlerins quelques scouts, guides, louveteaux et jeannettes de la troupe traditionnelle dépendant de l’ICRSP.

Saint Roch étant le saint patron de tous les pèlerins, l’avoir comme patron est une aubaine pour le chapitre venu de Montpellier.

L’édition 2018 du pèlerinage a connu un nouveau record d’affluence, largement plus de 12 000 pèlerins inscrits par l’association responsable, Notre Dame  de Chrétienté, sans compter les familles et amis participant aux messes quotidiennes, ni le chapitre des « anges gardiens », plus de 3000 personnes inscrites pour accompagner par leurs prières les pèlerins. Sans oublier l’autre pèlerinage simultané, de Chartres à Paris, pour les fidèles de la Fraternité Saint Pie X (Monseigneur Lefebvre) qui représente plus de 6 000 pèlerins chaque année.

3 jours bien chargés avec une messe traditionnelle en latin quotidienne, au départ dans la cathédrale de Notre Dame de Paris, le second jour au milieu d’un vaste champ sous quelques chapiteaux pour l’autel de campagne, à l’arrivée dans et autour de la cathédrale de Notre Dame de Chartres. Des étapes de 40 kilomètres les 2 premiers jours et de 25 le dernier jour.

Ce qui frappe est la grande jeunesse de ces pèlerins qui ont une moyenne d’âge autour de 20 ans pour 90%. Visiblement la jeunesse reste toujours ardente et a besoin de nourriture spirituelle bien plus que de confort matériel.

Durant les 2 nuits, tout un vaste village de fortune s’installe avec sa logistique bien rodée et ses moments privilégiés tant d’oraisons que de veillées amicales. La forte participation de troupes scoutes et d’anciens militaires y est pour quelque chose. La rusticité et le dépouillement restent de mise.

Quelques images restent gravées dans la mémoire : la longue colonne des chapitres surmontée par leurs drapeaux, banderoles et croix, certains internationaux comme ceux des chrétiens d’Orient où, du reste, une pèlerine nommée Marion Maréchal participait (comme déjà lors d’éditions antérieures), la traversée des champs de blé en herbe, des forêts en clair obscur, des villages paisibles de la France profonde, l’ambiance chaleureuse des bivouacs où la fraternité s’affiche et où les tee-shirts « La Manif Pour Tous » fleurissent, l’arrivée à Chartres dans la joie et la ferveur, le silence priant et le respect affichés durant les offices, l’impressionnant cortège des prêtres, séminaristes, moines et moniales, dont la jeunesse et la sérénité rayonnent.

L’édition 2018 a honoré Saint Joseph, « père et serviteur », tout un programme à rebrousse poil des tendances prônées par les médias officiels et les mots d’ordre venus des diverses associations de l’ONU.

Malgré le silence assourdissant et habituel des médias officiels, le pèlerinage traditionnel suit son profond et durable sillon.

L’invité de marque cette année était le Cardinal Robert Sarah, archevêque de Conakry (Guinée) de 1979 à 2001, et préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements depuis 2014. Ce Cardinal est connu pour des déclarations fermes sur les dangers de l’immigration incontrôlée et le droit des peuples à défendre leur culture. Son homélie lors de la messe de clôture le lundi 21 mai dans la cathédrale de Notre Dame de Chartres est à méditer : « Peuple de France, réveille-toi ! (Tes) ancêtres ont construit cette cathédrale pour proclamer leur foi. Choisissez (comme eux) la Lumière, renoncez aux Ténèbres » …

Autre mauvaise nouvelle pour les détracteurs du pèlerinage : c’est un lieu de rencontre incroyable pour des jeunes à la recherche de l’âme sœur. Bien des couples se sont formés grâce à lui et ils sont plutôt solides et procréatifs… la relève est donc déjà là, enthousiaste et bien en marche pour reconstruire la France éternelle ! Rendez vous pour l’édition 37, autour de la Pentecôte en mai 2019 !

Thierry Lafronde.

Photos : Lengadoc Info

Lengadoc-info.com, 2018, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Vous pouvez regarder également

fête-dieu

Avignon. La Fraternité Saint Pie X célèbre la Fête-Dieu [Vidéo]

07/06/2018 – 19h35 Avignon (Lengadoc Info) – Près de 150 fidèles de la Fraternité Saint …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.