Accueil » Société » Insécurité. Deux rixes avec des armes en deux jours à Plan Cabane
clandestins
Crédit : Lengadoc Info

Insécurité. Deux rixes avec des armes en deux jours à Plan Cabane

05/10/2018 – 18h10 Montpellier (Lengadoc-info.com) – Le quartier de Plan Cabane sombre dans la violence un peu plus chaque semaine. Les affrontements se multiplient sans que les forces de l’ordre puissent y mettre un terme.

Jet d’acide, barre de fer, tesson de bouteille…

Vers 15h, une rixe a éclaté ce mercredi à Plan Cabane entre deux groupes d’individus dont certains seraient albanais. Deux hommes auraient été attaqués à coup de sabre et de tesson de bouteille. Pourchassé, l’un d’entre eux a été blessé. L’arrivée des policiers a permis aux pompiers de prendre en charge la victime. Les agresseurs, eux, sont parvenus à prendre la fuite.

Moins de vingt-quatre heures après ces faits, un nouvel affrontement a eu lieu à quelques dizaines de mètres de là, près de la CPAM aux alentours de 12h30. Au moins trois personnes, dont deux mineurs, se sont battus. L’un des individus, âgé de 17 ans, aurait jeté de l’acide sur l’autre mineur, âgé de 15 ans. Un troisième homme, plus âgé (30 ans), a également été interpellé.

Plan Cabane, un quartier en guerre

On ignore pour le moment les raisons de ces deux affrontements, ni même si la deuxième rixe aurait un lien avec la première. Malgré tout, ces bagarres s’inscrivent dans une dynamique de la violence à Plan Cabane.

Ce quartier, à forte population d’origine immigrée, connaît une véritable guerre des gangs depuis des mois voire des années. Les trafics de drogue et de cigarettes représentent un enjeu financier alléchant et semble justifier le passage à la violence.

Arrivés depuis trois ans dans le quartier, des groupes de migrants albanais cherchent à s’implanter durablement à Plan Cabane. Une offensive qui génère de nombreux affrontements.

De son côté, la police tente bien de mener des opérations d’envergure contre les trafics en tous genres dans le quartier. Mais faute d’une présence permanente, ces opérations ont un impact limité sur les trafiquants et donc les violences.

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2018, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Vous pouvez regarder également

Inondation. L’armée déployée dans l’Aude pour empêcher les pillages

16/10/2018 – 18h00 Carcassonne (Lengadoc-info.com) – Le département de l’Aude a connu de graves inondations …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.