Accueil » Société » Carcassonne. Les Gilets Jaunes empêchent les antifas d’agresser notre reporter [Vidéo]
gilets jaunes
Crédit : Lengadoc Info

Carcassonne. Les Gilets Jaunes empêchent les antifas d’agresser notre reporter [Vidéo]

04/03/2019 – 16h50 Carcassonnne (Lengadoc Info) – Depuis le 17 novembre, les reporters de Lengadoc Info sont sur le terrain pour couvrir les manifestations des Gilets Jaunes de Nîmes à Toulouse et cela avec le soucis de la plus grande objectivité possible.

Pour l’Acte XVI, nous avons couvert deux manifestations simultanément, celle de Montpellier et celle de Carcassonne. Lors de celle-ci, quelques individus se revendiquant de la mouvance « antifa » ont tenté d’expulser du cortège et d’agresser notre reporter. Des Gilets Jaunes se sont interposés et ont empêché ces activistes violents de sévir, leur rappelant au passage que la manifestation était ouverte à tout le monde. Face à la solidarité des Gilets Jaunes, les « antifas » ne sont pas parvenus à intimider notre reporter et celui-ci a pu continuer son reportage jusqu’à la fin.

Nous notons que cette tentative d’agression n’est pas un acte isolé. A Toulouse, notre confrère du Média Pour Tous, Vincent Lapierre a été sauvagement agressé lors de l’Acte XII. Le même jour à Montpellier, un Gilet Jaune, pris à tort pour un candidat du Rassemblement National, a été contraint de quitter la manifestation après avoir été entouré et menacé par une dizaine d’antifas.

Dès le début du mouvement nous avons toujours refusé de céder au discours médiatique dominant faisant des Gilets Jaunes un mouvement « violent », « antisémite » ou « raciste ». Dès le début nous avons donné la parole aux manifestants, qu’ils soient de droite, de gauche ou tout simplement apolitiques. Ce travail nous continuerons à le faire avec la même passion et la même détermination qui nous anime depuis la création de Lengadoc Info il y a quatre ans.

Nous comprenons et acceptons parfaitement qu’il y ait au sein du mouvement des Gilets Jaunes des sensibilités politiques très différentes voire opposées. En revanche nous condamnons avec la plus grande fermeté la violence de certains individus qui veulent à tout prix empêcher le peuple français de s’unir dans ce combat légitime.

Bien entendu, nous remercions grandement les Gilets Jaunes qui ont pris la défense de notre reporter, nous continuerons à être à vos côtés !

Jordi Vives

Rédacteur en chef de Lengadoc Info

Soutenez Lengadoc Info !

Abonnez-vous à notre page Facebook, à notre compte Twitter et à notre compte Instagram

Photos : Lengadoc Info

Lengadoc-info.com, 2019, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

GPA

Montpellier. Face à la GPA, La Manif Pour Tous ne lâche rien [Vidéo]

22/05/2019 – 14h45 Montpellier (Lengadoc Info) – Alors qu’un projet de loi sur la PMA …

3 Commentaires

  1. La collusion évidente entre le « pouvoir » et ces « antifas » est un scandale total !!!

  2. Bravo pour le reportage. Beaucoup de monde ! Bravo Carcassonne !
    Quant aux provocations et à l’agression de la gauchiasserie mondialiste internationaliste (politiquement complètement paumée avec des drapeaux occitans et noirs -mdr ! ) à la solde du capitalisme international et dont le principal soutien s’appelle Soros, il faudra bien qu’à un certain moment les « GJ » authentiques s’organisent pour les isoler des cortèges car ils desservent énormément le mouvement !
    Enfin une dame retraitée se pose à juste raison la question de savoir si ça sert à quelque chose de défiler chaque samedi.
    Il n’échappe à personne ici que nous avons basculé dans la dictature!
    Il n’échappe à personne ici que Macron nous a déclaré la guerre et va l’amplifier dans les jours prochains.
    Au fur et à mesure que les actes se succèdent (combien encore ?) « le pouvoir » se renforce, rien ne l’atteint. « Le pouvoir », qui sait très bien, lui, que la vie est un rapport de force, a très bien compris que les défilés hebdomadaires étaient devenus un genre de manifestation folklorique et qu’il ne fallait rien craindre de manifestants plus velléitaires que volontaires.
    Le fait que le printemps arrive, peut redonner de l’espoir.
    Chacun doit se déterminer en son âme et conscience, l’heure n’est plus dans les lamentations !
    Malheur aux vaincus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.