Accueil » International » Syrie. L’armée syrienne repasse à l’offensive contre les djihadistes au sud d’Idlib
Idlib

Syrie. L’armée syrienne repasse à l’offensive contre les djihadistes au sud d’Idlib

12/08/2019 – 14h15 Syrie (Lengadoc Info) – point 69 – Débutée le 06 mai, l’opération « Idlib Dawn » après un succès initial a connu une phase de ralentissement due aux contre-attaques acharnées des groupes djihadistes présents sur le secteur. Depuis la fin du mois de juillet il semble que les réserves humaines des djihadistes se soient épuisées, permettant ainsi à l’Armée Arabe Syrienne de progresser profondément en territoire ennemi, menaçant le flanc sud dans son ensemble.

Reprise des avancées au sud d’Idlib

La phase 1 de l’opération « Idlib Dawn » avait conduit à une avancée notable au sud-est de la poche d’Idlib regroupant « rebelles » et groupes affiliés à Al-Qaida. C’est cette collusion, voire la collaboration, entre groupes modérés et djihadistes qui empêche tout règlement politique de la situation. Un parfait prétexte pour le gouvernement de Bachar el-Assad qui peut ainsi légitimer la reconquête de cette partie du territoire syrien.

Les 120 kilomètres carrés reconquis lors de cette phase ont amené l’armée syrienne jusqu’aux contreforts du massif montagneux Jabal Shahshbo. Comme nous l’avions indiqué l’effort s’est donc porté en direction de l’Est, vers la plaine. La poursuite de cet effort a été rendu possible par la prise de la ville de Kafr Nabudah qui doit être considéré comme un moment clef de cette opération.

Portons au crédit des groupes djihadistes les contre-attaques menées sur le flanc sud-est de ce nouveau front. Ne possédant pas de l’appui aérien, ces groupes ont développé une tactique cruellement efficace en compensant ce manque par l’emploi de véhicules suicides (SVBIED) qui, s’il franchit la défense anti-chars adverse, anéanti toute défense en un point donné et permet l’avancée de l’infanterie motorisée. La reprise des villages de Tall Malah et de Jubbayn a donc stoppé durablement l’avancée gouvernementale.

Les pertes humaines et matérielles ont été considérables jusqu’à ce que toute réserve soit épuisée du coté djihadiste fin juillet. L’Armée Arabe Syrienne a donc pu reprendre son avancée et retrouver un rythme de progression que l’on n’avait pas vu depuis longtemps. Il est important de noter que le retrait des combattants du Hezbollah libanais a affaibli les capacités militaires loyalistes.

Les défenses adverses s’étant effondrées, l’armée syrienne se trouve donc désormais à portée de tir de deux bastions importants du front sud de la poche d’Idlib : Kafr-Zita et Al-Lataminah qui constitue la pointe de la résistance djihadiste en territoire loyaliste.

La poursuite des opérations risque de voir se développer la tactique employée à de nombreuses reprises par l’armée syrienne, à savoir la création d’une poche et la reddition des combattants piégés dans cette nasse. Seul hic désormais, où donc les combattants irréductibles seront-ils envoyés ? A force de repousser l’échéance, une solution politique devra bien voir le jour…

Chaque jour depuis le début du mois d’août apporte son lot d’avancée loyaliste. Le flanc ouest étant consolidé, c’est à l’est que démarre l’effort de cisaillement avec une avancée importante au cœur du dispositif ennemi avec la prise du village de Sukayk. Le but étant de coiffer la ville de Khan Sheikhun et de former la fameuse poche.

Le scénario est limpide mais c’est sans compter sur l’envoi de renforts djihadistes sur le secteur ou bien le déclenchement d’une offensive majeure sur un autre secteur du front qui obligerait l’armée syrienne à stopper son avance pour contenir cette offensive.

Martial Roudier

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2019, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

Barcelone

80 % des délinquants à Barcelone sont des étrangers

01/10/2019 – 19h20 Barcelone (Lengadoc Info) – La situation sécuritaire à Barcelone devient de plus …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.